Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Jean-Luc Raunicher : « Le collectif au service de l'emploi et de la performance en entreprise »

le - - Services

Jean-Luc Raunicher : « Le collectif au service de l'emploi et de la performance en entreprise »
C.V. - Jean-Luc Raunicher, président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes

Le Medef Auvergne-Rhône-Alpes vient de renouveler son engagement en faveur de l'orientation, de l'emploi et de la réinsertion professionnelle à travers la signature de plusieurs conventions avec Pôle Emploi, l'Apec, les missions locales, la Région et les rectorats de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand. « Une intelligence collective au service de la performance des entreprises » selon Jean-Luc Raunicher, président de l'instance patronale régionale.

En quoi la formation est-elle au cœur de la stratégie du Medef Auvergne-Rhône-Alpes ?

Les entreprises ont du mal à trouver les compétences dont elles ont besoin. Et même avec un taux de chômage régional en-dessous de la moyenne nationale (7,9 % contre 8,8%) on ne peut se satisfaire de cette situation. Nous devons donc apporter des solutions mais pas tout seuls. D'où ces conventions signées ce jour avec nos partenaires pour agir efficacement et localement sur l'ensemble de nos territoires. Ainsi, la formation à tous les âges et pour toutes les compétences est indispensable pour le retour vers le marché de l'emploi.

Un mot justement sur le dispositif « Mode d'emplois » ?

Il s'agit de favoriser l'insertion durable des publics en difficulté au plus près des bassins d'emplois, à partir des besoins de main d'œuvre ciblés et analysés dans les entreprises de la région. Qu'il s'agisse de chômeurs de longue durée, de personnes handicapées, de jeunes de moins de 26 ans ou de personnes peu qualifiées, l'ensemble des ressources humaines est nécessaire pour répondre aux besoins des entreprises, notamment dans les secteurs en forte tension. Je crois que ce dispositif est salutaire pour les deux parties.

The nuum Factory, répond donc à une forte demande d'un secteur en tension, le digital ?

Cette école, qui ouvrira en septembre prochain forme aux métiers du numérique, à travers un parcours en alternance. Avec deux choix : un contrat d'apprentissage en formation initiale ou un contrat de professionnalisation en formation continue. Elle s'adresse aux personnes déjà diplômées qui ont « manqué le virage du numérique » et qui souhaitent se former efficacement sur un an. Soit 600 heures de cours, pour prétendre ensuite à un titre de niveau I (Bac+5) enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles. C'est unique en France. Avec 8 000 emplois dans le digital non pourvus en région, nous apportons une solution complémentaire aux offres de formation déjà existantes localement.

Vous-êtes également partie prenante d'Ambition Pme ?

C'est un programme de financement, via des levées de fonds, qui fonctionne très bien puisque nous avons levé, aux côtés de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, 100 M€ en trois ans et créé 500 emplois. L'idée in fine étant de faire grandir les entreprises.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer