Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Jean-Luc da Passano : « La Métropole a besoin de Collomb et de Kimelfeld »

le - - Collectivités

Jean-Luc da Passano : « La Métropole a besoin de Collomb et de Kimelfeld »

En élu éclairé, l'homme aux 4 mandats de maire à Irigny, animé par une solide foi centriste sait que le double scrutin (municipal et métropolitain) se politise plus que jamais. D'où son initiative de création de l'association Citoyens pour une métropole de proximité qu'il préside.

Parti du constat que les élections inédites de mars prochain revêtiront une dimension locale et pas seulement politique, Jean-Luc Da Passano a créé l'association Citoyens pour une métropole de proximité qui a pour objet de regrouper « toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans l'action et les valeurs apportées par l'actuelle majorité métropolitaine (…). Les prochaines élections seront capitales pour son avenir et il convient sans plus tarder de faire des propositions pour le sud-ouest lyonnais dans les domaines des mobilités, du développement durable ou encore de l'économie et de l'emploi. Je considère qu'un travail de proximité est nécessaire ».

Une cinquantaine d'élus et de citoyens (originaires d'Oullins, Saint-Genis-Laval, Givors, Pierre-Bénite, Grigny, Irigny la Mulatière, Vernaison et Charly) composent l'association et représentent selon lui « l'esprit de la majorité métropolitaine ».

Quand à la confrontation entre David Kimelfeld et Gérard Collomb, tout deux prétendants à la présidence de la métropole de Lyon, Jean-Luc Da Passano considère qu'une co-existence est possible à travers par exemple une présidence déléguée ; car on a besoin des deux ! »

Passation de témoin à la mairie d'Irigny

Le vice-président de la métropole de Lyon (Mobilités, déplacements, grandes infrastructures et voirie) ne se représentera pas pour un cinquième mandat de maire. « Je l'avais annoncé à mes colistiers lors des dernières municipales en 2014. Ils sont prévenus, c'est à eux de se mettre d'accord pour faire émerger mon successeur en tête de liste pour mars prochain ». Jean-Luc da Passano souhaite en revanche garder son siège à la métropole et pour poursuivre son action d'élu de proximité, entamée il y en 1983 lorsqu'il devient adjoint à la marie d'Irigny en charge des Affaires Sociales et de l'Animation communale. Il deviendra ensuite maire en 1995 pour 4 mandats. En parallèle il aura effectué 5 mandats en tant que conseiller général jusqu'en 2014 avant d'intégrer la Métropole de Lyon.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer