AccueilActualitéSociétéJean-François Cordier : « Mon métier est un privilège »

Jean-François Cordier : « Mon métier est un privilège »

Le parcours professionnel de Jean-François Cordier est rectiligne et sans faute.

ActualitéSociété Publié le ,

Il débute ses études de médecine à Lyon en 1965 et choisit sans hésitation sa spécialité. « Au cours de mes premiers stages, j’ai été frappé par les enfants qui avaient des maladies rares, encore mal connues. A cette époque, on commençait tout juste à les déchiffrer. » Il s’oriente alors vers la pneumologie et développe, dès 1982, la recherche sur les maladies rares. Il participe à l’élaboration du plan national des maladies rares et à la labellisation de 132 centres de référence en France. Il coordonne celui de Lyon, spécialisé dans les maladies pulmonaires rares des adultes, et travaille notamment sur la lymphangiomyomatose, une maladie qui affecte 150 femmes en France. La maladie, qui se traduit par des kystes aériens dans les poumons pouvant conduire à l’insuffisance respiratoire et à la transplantation pulmonaire, a été identifiée au début du XXe siècle. Mais aucun traitement n’existait. Depuis quelques années, des médicaments permettent de bloquer son évolution. « C’est un vrai progrès, affirme Jean-François Cordier. La recherche a permis d’avancer sur cette maladie complexe, au diagnostic parfois difficile dans ses formes précoces. Une avancée formidable qui est liée aux associations de patients mais également au fameux Téléthon. C’est lui qui a permis aux maladies rares de sortir de l’ombre. Les associations contribuent à promouvoir la recherche, ce sont des partenaires indispensables. Tout comme les patients, qui éprouvent la maladie au sein même de leur corps. Ils peuvent devenir des patients experts, disposant d’un savoir précieux pour les médecins. Leur implication dans la recherche clinique et dans les essais thérapeutiques est nécessaire. Dans le domaine des maladies rares, nous avons plus que jamais besoin d’eux. »

.../...

Lire la suite dans Le Tout Lyon Affiches n°5161 du 11 juillet 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?