AccueilArt de vivreAutomobileJaguar à Lyon : la première concession européenne

Jaguar à Lyon : la première concession européenne

Hasard du calendrier. Alors même que les Britanniques décidaient de quitter l'Europe, un petit espace du boulevard Laurent Bonnevay (Lyon-Vénissieux) affichait, jeudi soir 23 juin, les couleurs de l'Union Jack : cavaliers de la brigade équestre et guérites abritant, malgré la chaleur, les traditionnelles sentinelles en bonnet à poil.

Art de vivreAutomobile Publié le ,

La concession Jaguar de Lyon-Sud inaugurait en grande pompe de somptueux locaux, les premiers en Europe à présenter la nouvelle identité de la marque. En tout, 4 000 m2 derrière une façade vitrée toute en teintes douces. Un écrin de luxe et de modernité à l’image des ambitions de la célèbre marque.
Accompagnés par les doux accents de deux orchestres, quelque 500 invités évoluaient presque religieusement autour des quatre véhicules choisis pour symboliser au mieux un tel renouveau : S-Pace et Land Rover, Vogue bien sûr, au rez-de-chaussée, F-Type et cabriolet Evoque d’un blanc immaculé à l’étage supérieur, habituellement réservé aux occasions « approved ». Le nec plus ultra. Bar à bière, bar à whisky, bar à champagne ou… bar à eaux du monde permettaient à chacun de lever un verre aux perspectives ouvertes par ces somptueux modèles.
Des ambitions réaffirmées aussi bien par Thierry Cocco, directeur de cette concession, que M. Letourneur, directeur général de la marque, qui ne manquaient pas d’associer le Groupe Emil Frey au développement en cours, en se félicitant de cet exceptionnel outil de travail. Le nouveau bâtiment, qui remplace une installation plus modeste sur la même artère stratégique, ne condamne pas, bien au contraire, l’autre concession Jaguar au nord de l’agglomération à Limonest. L’enseigne Automotion, qui regroupe ces installations, se complète encore, à quelques mètres de là, par les bâtiments abritant les autres marques diffusées par le Groupe : Subaru, Mitsubishi et Ssangyoung.
Le potentiel économique de la région lyonnaise explique cette implantation qui devrait largement bénéficier de la montée en puissance de Jaguar, une marque qui espère simplement doubler ses ventes cette année après les 15 000 immatriculations de 2015. Un optimisme fondé sur ses nouveaux modèles : la berline XE sortie l’an passé et son premier SUV qui réclame déjà près de 8 mois d’attente pour être livré. Chez Land Rover, l’attention se porte sur l’Evoque cabriolet, unique en son genre, tandis que le Discovery sera renouvelé en fin d’année.
Michel Molame

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?