AccueilVie juridiqueDroitJacques Barthélémy : un demi-siècle de droit social

Jacques Barthélémy : un demi-siècle de droit social

Jacques Barthélémy, le fondateur emblématique, a présidé la plupart de ces manifestations qui lui ont offert l’occasion de porter un regard sur le passé mais surtout d’évoquer l’avenir du cabinet et parallèlement, celui du secteur du droit du travail.

Vie juridiqueDroit Publié le ,

L’histoire retiendra qu’au début des années soixante, l’entreprise ne se préoccupait pas vraiment de l’aspect social. Tout a démarré avec l’impact fort de Mai 68, avec le droit syndical ; puis, en 1969, les accords sur la formation continue ; en 1971, les conventions collectives ; en 1973, le droit du licenciement individuel, puis collectif en 1975 et enfin les lois Auroux de 1982. Et c’est avec ces événements sociaux que Jacques Barthélémy a forgé ce qui demeurera le credo de toute sa carrière : « La solution, c’est d’abord le contrat avant la loi ». Car selon l’avocat, il faut une autre voie que le seul recours à la loi. Pour Jacques Barthélémy, « le droit du travail a été créé par une civilisation de l’usine. Aujourd’hui, on se dirige vers une civilisation du savoir et le droit du travail va régresser, entrainant une insécurité juridique. L’évolution de la société affecte les modes d’organisation du travail et de ce fait, on va vers un droit de l’activité professionnelle, d’autant que les degrés de protection vont évoluer ». Face à ces grands défis de société, Jacques Barthélémy rappelle la philosophie du cabinet dont le siège, quoi qu’il advienne, restera à Clermont-Ferrand.


…/…

Lire la suite dans Le Tout Lyon Affiches n°5159 du 27 juin 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?