AccueilEconomieEntreprise de la semaineIserba vise 120 M€ à l'horizon 2022

Iserba vise 120 M€ à l'horizon 2022

Iserba vise 120 M€ à l'horizon 2022

EconomieEntreprise de la semaine Publié le ,

En l'espace de 40 ans, Henri Degorce a créé une structure susceptible d'intervenir aujourd'hui sur toute la chaine de la maintenance immobilière : entretien et dépannage des systèmes de chauffage, de la menuiserie, serrurerie, plomberie, électricité… Non seulement à Lyon et dans sa région, mais aussi sur l'ensemble du territoire national, où il peut compter désormais sur 80 sites actifs. Pour assurer ce maillage, il emploie un millier de salariés, qui réalisent plus de 1,5 million d'interventions par an. Particulièrement bien représenté en Ile-de-France et dans l'Est de l'Hexagone, à l'exception de l'extrémité Sud-Est, le Groupe est en revanche très discret, pour l'heure, dans le centre du pays.

Pour parvenir à ce résultat, Henri Degorce, rejoint à la tête de l'entreprise depuis 1998 par ses enfants (Thierry Degorce, Président Directeur Général, et Nathalie Voisin, Directrice Générale), a réuni une douzaine de sociétés. « Notre développement repose à la fois sur la croissance endogène et sur des acquisitions », expliquent les trois dirigeants. Depuis plusieurs années, le Groupe concrétise en effet régulièrement des croissances externes pour gonfler son portefeuille client. Une stratégie qui devrait d'ailleurs aboutir sur une nouvelle acquisition dans les prochaines semaines. « Mais il est encore trop tôt pour en parler plus explicitement », ajoutent-ils.

En revanche, Thierry Degorce et Nathalie Voisin n'hésitent pas à exprimer leurs ambitions de croissance à court terme. « Nous allons réaliser 90 M€ de chiffre d'affaires cette année et notre plan de développement devrait nous conduire à 120 M€ à l'horizon 2022 », affirment-ils. Pour cela, le Groupe Iserba souhaite notamment conforter ses positions sur le marché des particuliers, sur lequel il se penche depuis le début des années 2000. Néanmoins, pour l'heure le chiffre d'affaires est toujours généré en grande majorité par les marchés signés avec les HLM. « Cela reste notre cœur de métier. Nous décrochons régulièrement de nouveaux contrats auprès d'offices HLM, en répondant à des appels d'offres. Nous avons plus de 1 million de logements sous contrat et nous réalisons 72 M€ de chiffre d'affaires dans ce cadre, dont 57 M€ pour la seule société Iserba. »

Les nouvelle règles en vigueur sur ce marché, qui poussent les organismes HLM à contracter avec des entreprises capables de prendre en charge l'ensemble des lots de maintenance, devraient favoriser le développement du Groupe Iserba, qui s'est résolument positionné sur une offre multiservices. « Nous souhaitons en faire de plus en plus, car demain ce sera la norme », affirment-ils. A condition, toutefois, de trouver les forces vives qui font défaut dans le bâtiment. « Nous avons 80 recrutements ouverts en permanence », précise Thierry Degorce, qui recherche notamment des techniciens en plomberie et électrotechnique. « Des gens expérimentés, comme des personnes ayant des prérequis auxquelles nous allons proposer une formation », ajoute Nathalie Voisin, en soulignant que le budget formation du Groupe représente 3 % de sa masse salariale.

Jacques Donnay

Iserba s'offre un nouveau siège pour ses 40 ans

Depuis quelques semaines, le siège social du Groupe Iserba a été transféré de Vaulx-en-Velin à Beynost, au cœur de la ZAC des Mallettes. Sur le site qu'il occupait depuis le début des années 1980, Iserba a non seulement conservé l'agence qui était déjà présente depuis l'origine, mais a également rapatrié les activités de celles qui étaient jusqu'à maintenant basées à Saint-Quentin-Fallavier et Oullins. Dans le même temps, le site de Beynost, où travaillent 80 personnes, a hérité de toutes les fonctions support et managériales.

Sur la ZAC des Mallettes, le Groupe créé par Henri Degorce dispose d'un bâtiment en ossature bois de 1 650 m2, où sont regroupées des fonctions qui étaient précédemment dispersées dans plusieurs bâtiments de Vaulx-en-Velin. « Notre site de Vaulx-en-Velin était trop petit pour accueillir tout le monde et nous étions donc obligés de louer des mètres carrés », précise les dirigeants du groupe lyonnais. Pour mener à bien cette opération immobilière, Iserba a consenti un investissement de 3 M€.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?