AccueilActualitéSociétéIsabelle Bernard : un engagement au féminin

Isabelle Bernard : un engagement au féminin

Si elle a découvert le football tardivement, Isabelle Bernard n’est pas restée longtemps une simple spectatrice.

ActualitéSociété Publié le ,

Lorsque, pour la première fois, elle assiste à un match de l’équipe lyonnaise féminine qui joue alors sous une pluie diluvienne, elle se prend au jeu. « Les filles essoraient leur maillot et couraient après le ballon sur un terrain trempé. Quel courage ! Elles faisaient preuve d’une volonté et d’une humilité exemplaires. » Avec le soutien de Jean-Michel Aulas, elle devient alors très vite dirigeante bénévole de l’OL féminin. Son regard de sportive avertie et de femme chef d’entreprise lui permet d’apporter des conseils pratiques et de lancer un défi du côté des tribunes. Pour soutenir ces joueuses qui déploient toute leur énergie et leur rage de vaincre, elle crée un club de supporters, OL’Ang’elles, en mars 2011. La structure, qui n’a pas d’équivalent en France, se construit avec quatre personnes. Aujourd’hui, elle compte près de 150 membres, dont 45 % d’hommes. « Tous des passionnés ! », souligne Isabelle qui ne compte pas s’arrêter sur cette victoire. Elle veut, en effet, développer le centre de formation de l’OL pour les femmes et obtenir l’approbation de la Fédération française de football, à l’instar de son homologue masculin. « Les joueuses ont cette préoccupation permanente de rebondir sur une activité professionnelle à l’issue de leur carrière de footballeuse. Certaines suivent des études en parallèle sans le soutien du club. C’est très difficile à gérer. »

Isabelle Bernard crée des ouvertures sur le terrain de la promotion et de la communication pour faire vibrer le stade. Objectif : réunir 15 000 spectateurs pour les grands matchs. La balle est dans son camp avec les rendez-vous internationaux qui se profilent : quatre rencontres à Lyon de l’Euro 2016 masculin et l’ouverture et la finale au stade des Lumières de la coupe du monde 2019 féminine qui se déroulera en France. Tous les espoirs sont permis pour les footballeuses françaises et pour Isabelle Bernard, c’est l’occasion d’apporter une véritable légitimité à ce sport : « Les joueuses sont jolies et élégantes. Ce sont des femmes indépendantes qui rêvent d’apporter du plaisir aux supporters. Elles offrent un spectacle de qualité, sans violence ni insultes. Elles se donnent à fond pour réussir. Elles sont un bel exemple sportif, encore un peu trop ignoré du grand public. »

…/…

Lire la suite dans Le Tout Lyon Affiches n°5159 du 27 juin 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?