Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Sido/ Internet des objets / IoT : la révolution à ne pas manquer

le - - Economie

Sido/ Internet des objets / IoT : la révolution à ne pas manquer

La déferlante des objets connectés invite à imaginer de nouveaux modèles économiques qui misent sur la valeur d'usage.

Dans les allées du SIdO (Showroom de l'Intelligence des Objets), les entreprises régionales représentaient environ 40 % des exposants, futures pépites ou sociétés déjà bien installées. Parmi elles, Rtone, créée il y a 10 ans, accompagne les projets de ses clients sur les volets de l'électronique, de l'informatique embarqué, de l'automatisation et des applications mobiles. « Pour Lacroix City, nous avons travaillé sur la télégestion de l'éclairage urbain avec pilotage de l'allumage/extinction, vérification des points lumineux, scénario d'abaissement de l'éclairage… Les dispositifs sont reliés à une plateforme cloud de services », explique Fabien Grenier, CTO Cloud et Mobile. Dans le domaine de la sécurité au travail, c'est pour la start-up My Angel que Rtone a conçu le dispositif d'alerte pour travailleurs isolés. « Ce boîtier détecte une chute ou une absence de mouvement, contacte le collaborateur et alerte si besoin les secours. Le système est équipé d'une balise GPS et embarque la technologie Sigfox pour couvrir les zones blanches GSM », détaille Fabien Grenier. En version grand public, un équipement comparable, une cane de marche pour les personnes âgées baptisée Smartcane, a été mis au point en collaboration avec la société stéphanoise Nov'in. La PME de Vaise, qui emploie 30 personnes et réalise 3,5 M€ de chiffre d'affaires, travaille avec des partenaires pour apporter des compétences complémentaires : Zebra pour le design, TXCube pour l'industrialisation et Eurodécision pour l'analyse des données.

Pour le transport, la société villeurbannaise Hikob déploie ses systèmes de détection de véhicules et le développement des infrastructures de recharge de véhicules électriques dope son activité. « Sur les 18 derniers mois, plus de 2 000 bornes de rechargement électrique ont été équipées de nos dispositifs pour contrôler la présence des véhicules stationnés », souligne Ludovic Broquereau, directeur marketing, qui indique que Hikob devrait se tourner vers le marché européen. En 2017, la PME de 15 personnes a enregistré 1,7 M€ de chiffre d'affaires et vise l'équilibre cette année. Les solutions de monitoring embarqué et de tracking trouvent eux des débouchés dans le ferroviaire, pour l'analyse vibratoire ou la détection de chocs, et dans l'événementiel. « Nous équipons les coureurs du Tour de France pour suivre la course en temps réel et remonter des informations pour les commentateurs ou des incrustations écrans », précise Ludovic Broquereau.

Dernier né des clusters régionaux, Coboteam réunit les entreprises de la robotique et de la cobotique. Un des projets en cours concerne la robotique collaborative et l'interaction Homme/Robot. « Aujourd'hui dans l'industrie, les robots sont enfermés dans des cages pour une question de sécurité. Demain, ces cages seront virtuelles avec des capteurs de présence qui pourront ralentir la cadence des robots ou les arrêter. Nous travaillons aussi sur l'utilisation des robots collaboratifs dans les assemblages de précision, par exemple pour servir de 3e main », fait savoir André Montaud, directeur de Thésame Innovation. Les échanges entre les acteurs de la robotique industrielle et de la robotique de services enrichissent les réflexions.

Trois questions à Paola Jesson, co-fondatrice du SIdO

Quel était l'esprit de cette 4e édition du SIdO ?

C'est un rendez-vous très pratico-pratique où 7 500 visiteurs sont venus s'informer sur « Comment faire ? » et « Avec qui ? ». Ils ont eu accès à 350 exposants, 200 start-ups, et 55 conférences pour trouver des réponses. Le SIdO focalise sur la proposition d'usage. Il faut que le produit se transforme en service avec une vraie valeur d'usage. Pour cette 4e édition, les exposants ont mis en avant des retours d'expérience et des preuves par l'exemple.

Quels sont les secteurs les plus en pointe dans l'IoT ?

En 2017, selon une étude Gartner, 8,4 milliards d'objets connectés ont été recensés dans le monde, soit une augmentation de 31 % par rapport à 2016, et 20 à 50 milliards d'objets seront connectés à l'horizon 2020. L'IoT concerne tous les secteurs. Dans le manufacturing, la maintenance prédictive s'est développée et dans le transport/logistique, l'asset tracking permet de localiser, par exemple, ses conteneurs. Les applications sont prometteuses aussi dans la santé/bien-être. Avec la smart city, l'IoT se tourne plus vers les citoyens pour faciliter leur mobilité ou simplifier la gestion et la réduction de leur facture énergétique.

Quel est le lien entre Intelligence Artificielle et Internet des Objets ?

L'IoT accélère le déploiement de l'IA car l'IA est indispensable pour traiter la quantité massive de données.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer