AccueilEconomieFinancesIntrum France : Jean-Luc Ferraton, un nouveau directeur général à Saint-Priest pour le géant suédois

Intrum France : Jean-Luc Ferraton, un nouveau directeur général à Saint-Priest pour le géant suédois

Le représentant en France du spécialiste du recouvrement de créances, pour l'essentiel basé à Saint-Priest, entend "servir l'économie au sens noble du terme".
Intrum France : Jean-Luc Ferraton, un nouveau directeur général à Saint-Priest pour le géant suédois
DR - Jean-Luc Ferrraton prend la tête d'Intrum France.

EconomieFinances Publié le ,

Même s'il est juridiquement installé à Paris, le cœur administratif et opérationnel d'Intrum France est à Saint-Priest, où est basé 75% de l'équipe française (650 collaborateurs, 100 M€ de CA en 2019).

C'est donc depuis cette base lyonnaise, une ville que Jean-Luc Ferraton connaît bien pour y avoir fait ses études (diplômé de l'ESDES et titulaire d'un executive MBA de l'INSEAD) et travaillé comme DRH chez JTEK pendant 5 ans, que le directeur général de la branche française du leader européen du recouvrement de créances (plus globalement de toute la chaîne débiteurs) entend déployer son plan de conquête.

"Apporter une vraie valeur ajoutée dans l'économie"

"Alors que l'activité est très développée en Suède, elle est encore méconnue en France. Elle pâtit de certaines pratiques anciennes qui n'ont plus cours : nous avons la volonté de changer cette image en démontrant que nous pouvons apporter une vraie valeur ajoutée dans l'économie", explique Jean-Luc Ferraton.

C'est l'opportunité de "servir l'économie au sens noble du terme", surtout en cette période de crise où les délais de paiement sont passés de 9 à 14 jours selon Intrum, qui a poussé celui qui était jusqu'au début de l'année encore le DRH du groupe Intrum (11 000 collaborateurs dans 25 pays, 1,6 Md€ de CA en 2019) à relever le défi.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?