AccueilEconomieInformatique reconditionné en entreprise : la start-up lyonnaise Rzilient annonce une première levée de fonds

FINANCES Informatique reconditionné en entreprise : la start-up lyonnaise Rzilient annonce une première levée de fonds

La start-up lyonnaise Rzilient vient de lever 1,3 millions d'euros avec pour ambition d'accélérer pour déployer son offre d'informatique reconditionné dédiée aux entreprises.
Informatique reconditionné en entreprise : la start-up lyonnaise Rzilient annonce une première levée de fonds
© Pxhere

Economie Publié le ,

La start-up lyonnaise Rzilient a annoncé lundi 18 octobre avoir finalisé une première levée de fonds de 1,3 millions d'euros. La jeune pousse affiche pour ambition "de transformer la gestion informatique en entreprises grâce à sa plateforme unique qui permet d’externaliser l’ensemble des tâches iT à travers des solutions éco-responsables". Créée en octobre 2020 par Alexis Valero et Quentin De Lambert à Lyon,la start-up souhaite devenir "un acteur majeur de la greentech".

Rzilient offre par abonnement des outils facilement actionnables pour optimiser tout ce qu’implique la gestion d’un parc informatique, via une plateforme dédiée et des experts accessibles en illimité. Elle revendique plus de 100 entreprises ayant recours à ses services d’infogérance pour adresser leurs besoins iT, déléguer leurs démarches et centraliser leurs données.

"Participer à la lutte contre la pollution numérique"

A travers cette levée de fonds, Rzilient compte accélérer sa croissance en France et à l’international où elle est déjà présente.La start-up souhaite également renforcer ses équipes techniques et commerciales pour délivrer ses services iT en mode Saas et notamment accompagner les entreprises qui pratiquent le télétravail. 

Alexis Valero, co-fondateur de Rzilient, résume la philosophie: "Nous souhaitons participer, avec pragmatisme, à la lutte contre la pollution numérique en nous inscrivant dans des logiques d'économie circulaire B2B-compatibles. En 30 ans, la durée de vie de nos équipements informatiques a été divisée par 3 avec une difficulté grandissante à les upgrader, réparer, reconditionner ou même recycler. (...) Notre forte accélération ces derniers mois met clairement en évidence la prise de conscience des entreprises de toutes tailles."

Quant à Jérémie Bordier, venture partner chez Otium, il explique que "le reconditionné est une réponse évidente pour réduire l’impact de nos usages. (...) Parfaitement en ligne avec les valeurs de Rzilient, nous sommes fiers de pouvoir compter cette jeune pousse comme deuxième investissement de notre stratégie à impact".

 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?