AccueilIndustrieL'export tire le chiffre d'affaires des entreprises régionales

L'export tire le chiffre d'affaires des entreprises régionales

En Auvergne Rhône-Alpes, le chiffre d'affaires de l'industrie a progressé en 2015, tiré par la présence des entreprises régionales à l'export. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2016.
L'export tire le chiffre d'affaires des entreprises régionales
D.R. - Pierre du Peloux, directeur régional de la Banque de France

EconomieIndustrie Publié le ,

Selon l'enquête de la Banque de France réalisée auprès d'un échantillon de 3 800 entreprises et établissements de la région Auvergne Rhône-Alpes (chiffre d'affaires supérieur à 750 000 €) en décembre 2015, le chiffre d'affaires global dans l'industrie a augmenté de 2,3 % en 2015. Tous les secteurs, à l'exception de la fabrication de produits en caoutchouc et plastiques, sont à la hausse. Une augmentation en partie soutenue par la contribution des exportations à la croissance industrielle (2,3% du chiffre d'affaires global). " L'export reste un fort relais de croissance pour les entreprises régionales compensant une demande intérieure moins active ", analyse Pierre du Peloux, directeur régional Auvergne Rhône-Alpes de la Banque de France. Les chefs d'entreprise estiment que les rentabilités restent stables depuis 2014, voire s'améliorent entre 2014 et 2015. Une croissance qui a encore peu d'impact sur l'emploi, interim compris, puisqu'il stagne (+ 0,1 %).

En 2016, cette tendance devrait se poursuivre. En Auvergne Rhône-Alpes, la progression des chiffres d'affaires prévue dans l'industrie, de l'ordre de + 2,9 %, dépendra encore de celle des exportations, attendue à + 3,7 %, avec le même impact sur les rentabilités. Néanmoins, en matière d'emploi, peu d'évolution : les effectifs resteront stables. Une année qui pourrait marquer le retour des investissements corporels dans l'industrie. Toujours selon l'enquête, les intentions d'investissement des chefs d'entreprises sont favorables dans l'industrie (+ 9,4 %). Des anticipations portées sur l'achat de nouveaux équipements, et non plus seulement en acquisition de biens immobiliers. " Cela pourrait traduire une meilleure visibilité des industriels voire un retour de la confiance ", conclut le directeur régional.

Les services aux entreprises (transports, entreposage, informatique, ingénierie technique et nettoyage) sont sur la même dynamique que l'industrie en 2015, et suivent la tendance en 2016. Néanmoins, le secteur du BTP décroche encore. Les chiffres d'affaires ont baissé dans le gros œuvre (- 2,5 %), dans le second œuvre (- 1,6 %) et se dégradent sérieusement dans les travaux publics (- 7,2 %).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?