AccueilImmobilier-TP-BâtimentImmobilier neuf à Lyon : les réservations baissent, mais pas les prix

Immobilier neuf à Lyon : les réservations baissent, mais pas les prix

Immobilier neuf à Lyon : les réservations baissent, mais pas les prix
DR

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

A fin septembre 2020, les réservations de logements sur le marché lyonnais s'affichent en forte baisse : - 46 % d'acquéreurs occupants avec 819 réservations et - 45 % d'investisseurs privés avec 1 290 réservations. En revanche, les ventes en bloc, portées par les bailleurs sociaux, sont en augmentation et représentent 969 logements.

Malgré la diminution des réservations, le prix moyen dans la métropole a encore progressé de 7,5 % à 4 988 €/m2. C'est la tension sur le marché qui favorise cette hausse des prix. En effet, l'offre disponible est en recul de 20 % avec 2 852 logements à la vente et le nombre de nouvelles mises en vente a chuté de 44 % pour s'établir à 1 822 logements.

"Cette insuffisance de l'offre trouve son origine dans les difficultés de la profession pour l'obtention des permis de construire. La révision du PLU-H, la crise sanitaire et les élections municipales ont fortement freiné les sorties d'opérations", analyse la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) de la région lyonnaise.

L'étalement urbain en question

Les acquéreurs occupants comme les investisseurs privés semblent s'être, en partie, reportés sur les extérieurs de Lyon où les ventes ont augmenté de 7 % avec 763 réservations. Le prix moyen, en hausse de 4,3 %, s'affiche 3 442 €/m2. La FPI juge préoccupant ce report des ventes vers les extérieurs de la Métropole car il favorise l'étalement urbain et l'artificialisation des sols.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?