Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Immobilier : "MyLi proposera 300 à 400 logements locatifs intermédiaires en 5 ans"

Publié le - - Immobilier-TP-Bâtiment

Immobilier : "MyLi proposera 300 à 400 logements locatifs intermédiaires en 5 ans"
DR - Marc Gomez, président de Dynacité.

Le bailleur social de l'Ain, Dynacité, et la Caisse d'Epargne Rhône Alpes créent MyLi, une filiale de Dynacité, au capital de 7 millions d'euros. Elle investira, en cinq ans, près de 67 millions dans les territoires en tension, les zones A et B1, d'Auvergne-Rhône-Alpes. Marc Gomez, directeur général de Dynacité, évoque la création de cette structure dont le siège est basé à Bourg-en-Bresse.

Pourquoi Dynacité et la Caisse d'Epargne Rhône Alpes ont-elles créé MyLi ?

"Dès mon arrivée à la direction générale de Dynacité en 2015, j'ai clairement annoncé ma volonté de positionner le groupe comme un acteur de l'immobilier. L'évolution du Code de la construction et de l'habitat (CCH) et la loi Elan ont apporté une littérature plus précise sur le logement locatif intermédiaire (LLI).

Mon souhait était de créer une filiale dédiée pour répondre à la spécificité de ces logements et à leur modèle économique sur le court terme, 10 ans. Je souhaitais aussi partager l'ambition d'un tel projet. Nos valeurs communes avec la Caisse d'Epargne Rhône Alpes ont trouvé une convergence dans MyLi."

Pourquoi avoir choisi de vous lancer sur trois territoires : le Pays de Gex, la Haute-Savoie et la Métropole de Lyon ?

"MyLi a reçu un agrément régional mais ces trois territoires se prêtent parfaitement à la création de logements intermédiaires. En Haute-Savoie et dans le Pays de Gex, les loyers au mètre carré dans le privé sont très élevés. Les travailleurs frontaliers ne peuvent parfois pas y avoir accès et paradoxalement, leurs revenus sont trop élevés pour les logements sociaux. Les LLI répondent typiquement à cette problématique.

Nous travaillons sur une opération d'une cinquantaine de logements (sociaux et intermédiaires) sur la commune de Thoiry qui devrait être officialisée début 2021. Les logements MyLi seront réalisés en maitrise d'ouvrage directe ou en vefa. Les premières locations sont attendues pour 2022."

"On assume d'être sur un modèle de groupe immobilier"

Parlez-nous du modèle économique des logements locatifs intermédiaires produits et commercialisés par MyLi ?

"MyLi est une SAS détenue par Dynacité (72 %) et la Caisse d'Epargne Rhône Alpes (28 %). Notre comité d'engagement travaille sur des critères de qualité, de prix et d'emplacement du produit proposé. Ces critères correspondent finalement au fondement de tout constructeur de logements. Notre comité d'engagement cherche le TRI minimum par opération pour, au bout de 10 années, commencer à vendre les logements à leurs occupants-locataires ou à des tiers.

Notre volonté est de toujours rester dans des prix de vente au mètre carré inférieurs à ceux du marché. Tout comme les loyers, pour les logements neufs, qualitatifs, en zone urbaine ou péri-urbaine, construits par MyLi, seront inférieurs de 10 à 20 % à ceux du marché. Au terme des 10 ans donc, les ventes permettront de dégager du cashflow pour réinvestir dans des programmes neufs. On assume complètement d'être sur un modèle de groupe immobilier."

Quelles sont les perspectives de développement, à 5 ans, de MyLi ?

"On projette 67 millions d'euros d'investissement dans 300 à 400 logements sur les territoires frontaliers, près des bassins d'emplois, là où une forte tension sur la demande persiste. MyLi se donne pour vocation à travailler selon un équilibre global, avec sa maison-mère Dynacité et avec son associée la Caisse d'Epargne Rhône Alpes. MyLi devrait se doter d'une équipe dédiée et de locaux propres dès 2021."




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer