Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Immobilier - Les logements en bois pour étudiants font école

le - - Services

Agé de 45 ans et ancien chef de projet dans une société fabricant des machines textiles, Alain Bonnefoy a eu cette idée en regardant un reportage télévisuel sur le concept de logements à partir de containers métalliques pour servir de base de vie.

Il adapte alors cette idée à notre époque, avec une conception largement éco-constructible, dans le sens du développement durable, sans pour autant négliger l’isolation.
Ses modules de base ont une superficie de 20 m2 et des dimensions de 2,5 mètres (largeur), 9 mètres (longueur) et 2,3 mètres (hauteur). Ils sont entièrement réalisés avec des panneaux massifs de bois finlandais fabriqués en Allemagne, selon un procédé très industrialisé qui permet la réalisation en un seul tenant de panneaux de 16 mètres x 3 mètres. L’intérieur est joliment organisé, avec un coin cuisine, un autre salle d’eau et toilettes, ainsi qu’un coin couchage et bureau, le tout en accès PMR. Une solution idéale pour un logement étudiant, surtout lorsque l’on sait que le gouvernement s’est fixé comme objectif de doubler le nombre de ces derniers en dix ans et d’atteindre ainsi le nombre de 680 000. Une enveloppe de 110 M€ y a même été consacrée en 2011.
Animés d’une volonté de résoudre le problème du logement, les deux concepteurs du projet, Alain Bonnefoy (gérant) et Stanislas Molin (architecte), envisagent d’autres types de modules, pour les seniors par exemple (40 m2), pour les résidences de tourisme ou encore dans le tertiaire.

Grouper les modules en largeur pour créer de véritables ensembles

Autre intérêt de ce concept, celui de pouvoir grouper les modules en largeur, comme en hauteur (R+4) pour créer de véritables ensembles reliés par des escaliers et coursives extérieures.
La société, qui va passer de la phase test à la phase production (toujours dans la Drôme) d’ici à 2012 (une centaine d’unités), propose ces modules entièrement équipés sur la base de 25 000 €. Ces installations sont soumises aux règles traditionnelles des permis de construire, mais nécessitent cependant des fondations plus légères, compte tenu de leur poids de 5 tonnes.
Déjà sur les rangs, le CROUS de Toulouse permettra ainsi de dire que les logements en bois pour étudiants font école.

Michel Godet




GiB
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer