AccueilEconomieIndustrieImmobilier d'entreprise : 6ème Sens investit à Lyon 8e, Meyzieu et Jonage

Immobilier d'entreprise : 6ème Sens investit à Lyon 8e, Meyzieu et Jonage

Le promoteur lyonnais 6ème Sens vient de finaliser trois acquisitions de sites à vocation industrielle à Meyzieu et Jonage et un immeuble de bureaux dans le 8e arrondissement de Lyon.
6ème Sens a racheté un site industriel 1 boulevard Monge à Meyzieu
Photo DR - 6ème Sens a racheté un site industriel 1 boulevard Monge à Meyzieu

EconomieIndustrie Publié le ,

Le Groupe 6ème Sens croit au potentiel de l’Est lyonnais et il le prouve. Sa filiale tertiaire vient en effet de concrétiser l’acquisition de trois ensembles immobiliers à vocation industrielle sur le territoire des communes de Meyzieu et Jonage. L’ensemble représente 13 500 m2 de surfaces de plancher.

"Le premier est situé au 21 boulevard Monge, à Meyzieu, et il est libre de tout occupant, indique Guillaume Lenoble, Directeur montage – clés en mains. Nous avons réalisé cette acquisition pour développer un projet locatif clé en main."

Une fois les travaux de démolition achevés, le site devrait accueillir de l’activité sur 5 000 à 6 000 m2, ou bien de la petite messagerie sur 4 000 m2. Un peu plus loin, au 1 du boulevard Monge, 6ème Sens a racheté un immeuble d’activité qui est loué. Le promoteur va le conserver en portefeuille sans changer sa destination pour le moment.

6ème sens acquiert un immeuble de bureaux à Lyon 8e

A Jonage, enfin, 6ème Sens a mis la main sur un site partiellement occupé. Après le départ de l’un des deux locataires, le promoteur a décidé de relouer le bâtiment en bail précaire. "Nous envisagerons un redéploiement lorsque les deux occupants seront partis. Nous pourrions développer un parc d’activité sur ce foncier de 9 000 m2", estime Guillaume Lenoble.

Enfin, dans le 8e arrondissement de Lyon, 6ème Sens a fait l’acquisition d’un immeuble de bureaux. Précédemment occupé par Dalkia, il totalise 2 500m2. Le promoteur lyonnais travaille sur un projet de démolition – reconstruction. "Nous allons développer une opération tertiaire en R+2 ou R+3, explique-t-il. Le projet n’est pas encore totalement ficelé, mais nous espérons développer une surface de plancher légèrement plus importante."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?