AccueilCollectivitésICOF : un lycée ancré dans la réalité des entreprises

ICOF : un lycée ancré dans la réalité des entreprises

L'institution centenaire poursuit, fidèle à ses origines, son investissement auprès des jeunes et des entreprises.
ICOF : un lycée ancré dans la réalité des entreprises
Photo DR - Journée des 100 ans à l'ICOF

Collectivités Publié le ,

Fondé en 1916 par la congrégation des Ursulines, sous l'impulsion de la chambre de commerce et d'industrie de Lyon - soucieuse d'assurer la formation des femmes face à la pénurie prévisible des hommes -, l'ICOF est devenu un lycée technique privé en 1982. " Depuis sa création, notre établissement s'inscrit dans une démarche d'ouverture et de diversification. Nous continuons à travailler dans ce sens ", souligne BertrandEygun, directeur de l'établissement.

Le lycée (420 élèves dont 260 au niveau post-bac, 40 formateurs et professeurs, 15 salariés en 2015) s'est spécialisé dans une filière " homogène, très orientée tertiaire et construite autour de l'enseignement de l'économie, de la gestion et du management ", poursuit-il. À laquelle s'ajoute un cursus d'expertise-comptable qui démarre dès le lycée et se poursuit jusqu'au niveau stagiaire, construit en partenariat étroit avec l'ordre des experts-comptables.
Conscient des enjeux et des attentes des entreprises et des jeunes en matière de formation,
l'ICOF multiplie ce type d'initiatives pour un rapprochement avec le monde économique. " C'est indispensable pour favoriser l'accès de nos élèves aux stages, puis de nos étudiants en stage, en formation en alternance et au marché de l'emploi ", analyse BertrandEygun.

Cent ans après sa création, l'établissement, qui vient de fêter son anniversaire autour d'un colloque sur la formation qui a réuni fournisseurs, anciens élèves, chefs d'entreprises et élèves actuels, poursuit son développement. À l'instar des autres établissements d'enseignement supérieur, le lycée vient de signer un protocole d'accord avec le Griffith College de Dublin afin d'organiser la suite d'études de ses étudiants dans des cursus anglophone.

Il multiplie les formations passerelles pour permettre à ses étudiants d'accéder aux grandes écoles de commerce françaises. Il vient déjà de signer un accord avec la Burgundy School of business (le nouveau nom de l'ESC de Dijon). L'ICOF pourrait également lancer prochainement une nouvelle formation en marketing/communication, dont les contours sont encore à l'étude.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?