AccueilLa Start-up qui change votre quotidienIci & Là révolutionne votre assiette

Ici & Là révolutionne votre assiette

Lancée en 2014 par deux Lyonnais, la start-up commercialise des produits surgelés 100 % légumineuses et céréales sous la marque Le Boucher Vert. À découvrir en magasin bio et prochainement en GMS.
Ici & Là révolutionne votre assiette
© DR - Emmanuel et Benoît proposent une alternative à la viande

EconomieLa Start-up qui change votre quotidien Publié le ,

Ils s’appellent Emmanuel Brehier et Benoît Plisson, respectivement 26 et 27 ans. Formés à l’Isara-Lyon, ces ingénieurs agro montent Ici & Là en 2014, une entreprise spécialisée dans la fabrication de steaks et boulettes surgelées à base de lentilles vertes, de pois chiches et de haricots flageolet. « L’idée, c’était d’apporter un peu de gastronomie et de goût aux légumineuses, explique Emmanuel. Il s’agissait de travailler ces matières premières en cœur d’assiette, plutôt que le soja ou le tofu comme on le voit habituellement. Répondre à une tendance de fond, la protéine végétale, tout en conservant un attachement à des produits plus traditionnels. »


Appuyée par des aides publiques et privées, l’entreprise emploie aujourd’hui 5 personnes. Le siège est installé dans le 7e arrondissement, tandis que la ligne de production est assurée dans la Drôme, au cœur des usines Boiron Surgélation - Clément Faugier, « ce qui nous permet de maîtriser le process tout en bénéficiant du savoir-faire de 6 personnes au service qualité ».


Œuvrant sur le marché de la restauration collective depuis janvier 2016, avec plus de 200 000 repas fournis à ce jour, la jeune pousse propose désormais ses produits dans les magasins Biocoop. Commercialisées sous la marque Le Boucher Vert, leurs alternatives à la viande reçoivent 90 % de satisfaction client. Les récents lauréats du Sial Innovation jubilent : « Nous allons pénétrer de nouveaux marchés dès l’année prochaine en se positionnant sur la restauration collective à l’export (vers le Benelux ou encore l’Allemagne) et en développant considérablement nos ventes en magasins bio, ce qui entraînera le doublement de nos effectifs ».


La start-up, qui espère réaliser près d’1 M€ de chiffre d’affaires en 2017, vise à plus long terme séduire la GSM. Récemment rejoints par un troisième associé, les fondateurs ne se montrent pas fermés à une ouverture du capital pour financer la croissance de leur entreprise.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?