Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Enchères / Hommage à Jacques Truphémus chez Ivoire Lyon

le - - Enchères

Entame de rentrée exceptionnelle pour Maîtres Bérard, Péron, Rousselot et Battin du groupe Ivoire. Sera en effet dispersée le 22 septembre une grande partie de l'atelier de Jacques Truphémus, l'une des pointures, si ce n'est la plus grande, de la peinture contemporaine lyonnaise.

« Le fil conducteur, pour moi, c'est la lumière, la traduire par la couleur, trouver ce que peut donner un ton rompu, maîtriser le vocabulaire des chauds et froids, voilà ma recherche ». Quels mots meilleurs que ceux de Jacques Truphémus, rapportés par Maître François Péron dans son introduction au catalogue de la vente, pourraient traduire de façon plus évidente la quête perpétuelle de cet artiste sans cesse en recherche d'évolution tout au long de sa carrière...

Sanziste à ses débuts, il s'oriente par la suite vers un style très dépouillé et une palette presque monochrome avant de s'astreindre à une peinture quasi gestuelle où les couleurs fortes sur des toiles de grandes dimensions font oublier le sujet même, comme le précise encore Maître Péron. Adepte ces quinze dernières années, jusqu'à son décès en 2017, d'une envie de totale de liberté dans son œuvre, il conjugue sa peinture entre espaces blancs, traits de crayons et autres couleurs apparentes qu'il n'hésite pas à gratter pour leur donner tout leur relief.

Portrait de Jacques Truphémus

C'est d'ailleurs en grande partie à cette dernière période de création qu'est consacré l'essentiel de cette vente. Tout l'atelier n'est pas présent au catalogue, certaines œuvres ayant été conservées part les ayant-droits, mais il est important de noter l'intérêt des peintures intimistes de cet artiste rarement proposées jusque-là en vente, dont notamment des portraits d'Aimée son épouse ou encore des scènes de vie suspendues dans le temps au Vigan (Gard) où il résidait également.

"Aimée lisant sur le divan, circa 1999", huile sur toile de Jacques Truphémus estimée 4 000 / 7 000 €

En début de catalogue, on retient quelques dessins comme ce feutre sur papier intitulé Au café, estimé entre 150 et 300 € par Olivier Houg, expert pour la totalité de la vente ; ou encore ce Bateau à quai, 1970, autre feutre sur papier signé et daté en bas à droite pour lequel on attend 100 à 200 €. Plus loin au catalogue, une Plage à Ostende, circa 1966, huile sur papier collé sur panneau devrait facilement trouver preneur à son estimation annoncée entre 400 et 600 € ; tout comme cette Colline de la Croix Rousse, 1972, huile sur toile signée et datée en bas à droite attendue quant à elle entre 5 000 et 8 000 €.

"Intérieur de café, soir, circa 2010", huile sur toile par Jacques Truphémus estimée 4 000 / 7 000 €

Bienvenue pour suivre dans la partie intimiste des tableaux de Jacques Truphémus, avec en milieu de catalogue une huile sur toile représentant Aimée assise dans le canapé, fond rose, circa 1992, tableau estimé entre 1 500 et 2 000 € ; mais aussi Aimée lisant sur le divan, circa 1999, toile à rapprocher de l'aquarelle reproduite page 43 du catalogue de l'exposition Truphémus, Le Rectangle, à Lyon en 2000, pour laquelle l'expert a établi l'estimation entre 4 000 et 7 000 €.

"Vase de fleurs sur la table au Vigan, volets clos, circa 1998", huile sur toile par Jacques Truphémus estimée 1 500 / 3 000 €

Concernant enfin les toiles inspirées au Vigan, on retient Vase de fleurs sur la table au Vigan, volets clos, circa 1998, huile sur toile estimée 1 500 / 3 000 € ; à moins qu'on lui préfère ce Bouquet de roses sur la terrasse au Vigan, circa 2006, autre huile sur toile attendue pour sa part entre 1 500 et 2 500 €. Bouclons ce survol sur un retour au café, sujet des plus chers à Jacques Truphémus, avec Intérieur de café, soir, circa 2010, œuvre majeure de l'artiste pour laquelle il faudra engager 4 000 à 7 000 €, selon l'estimation.

Dernière précision : toutes les peintures et dessins présentées lors de cette vente portent au dos le cachet « Atelier Jacques Truphémus » et seront présentés dans les locaux de la Maison Ivoire-Lyon lors des Journées européennes du patrimoine, les samedi 15 et dimanche 16 septembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h.

Ivoire Lyon - Maitres Bérard, Péron, Rousselot et Battin, samedi 22 septembre à 14 h 30 - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.ivoire-lyon.comet www.interencheres.com




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer