AccueilCultureSpectacle vivantHommage à Cunningham

Hommage à Cunningham

Le Ballet de l'Opéra national de Lyon prend un peu d'avance en célébrant le centenaire de la naissance de Merce Cunningham, maître de la danse moderne américaine et maître de la danse contemporaine tout court.
Hommage à Cunningham
Jaime Roque de la Cruz - Summerspace de Merce Cunningham

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Le programme est composé de deux pièces majeures du chorégraphe américain, Exchange et Summerspace, respectivement écrites en 1978 et 1958 et entrées au répertoire du Ballet en 2012 et 2018. Perle de l'univers cunninghamien, Exchange réunit tous les principes chers à Cunningham, l'aléatoire, avec lequel il travaille depuis sa rencontre avec John Cage, le « décentrement » des interprètes et l'indépendance entre la danse et la musique, ici composée par David Tudor, grand habitué de la compagnie à l'époque.

Jaspers Johns, également fidèle complice est convoqué pour les décors et les costumes, d'une sobriété exemplaire, un sol gris sablé et des académiques en camaïeu de la même couleur.

La pièce se découpe en trois parties, où les danseuses et danseurs interviennent pour moitié avant d'être réuni.es dans la troisième partie. Le maître de l'abstraction contemporaine expliquait à propos de cette pièce « J'ai souvent été frappé par le concept de récurrence, d'idées, de mouvements, d'inflexions revenant sous des formes différentes, jamais identiques; c'est toujours un nouvel espace et un moment différent. J'ai donc décidé de l'utiliser dans Exchange. »

Tandis que dans Summerspace, que les interprètes du ballet maîtrisent parfaitement pour l'avoir dansé depuis 2012, à tel point que le New-York Times l'a retenu parmi les spectacles de l'année lors de son passage en mars dernier dans la grosse pomme, est une pastille de couleur acidulée et vibrante.

À l'image du décor et des costumes réalisés par Robert Rauschenberg, un paysage pointilliste abstrait et des académiques pétillants de toutes les couleurs de l'arc en ciel. Beauté abstraite du mouvement pur et poésie ludique, Summerspace est comme un portrait en creux de Merce Cunningham, sa quintessence. Un précis d'extrême liberté à la rigueur absolue.

Opéra national de Lyon, 9 au 11 septembre, www.opera-lyon.com

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?