AccueilHomme ou femme de la semaineHervé Legros s'invite sur le parquet de l'Asvel Basket

Hervé Legros s'invite sur le parquet de l'Asvel Basket

Président fondateur du Groupe Alila, promoteur privé spécialiste de l'habitat social, Hervé Legros rejoint Tony Parker au capital de l'Asvel Basket. Un investissement à titre personnel, motivé par les valeurs que défend le club villeurbannais.
Hervé Legros s'invite sur le parquet de l'Asvel Basket

EconomieHomme ou femme de la semaine Publié le ,

Hervé Legros le dit haut et fort : « Ce n’est pas le Groupe Alila qui entre au capital de l’Asvel Basket, mais son président à titre personnel. » La nuance est de taille. Même si c’est à la fois l’homme mais aussi l’entrepreneur que Tony Parker a souhaité accueillir à ses côtés. « Je partage les valeurs sportives et humaines du club. Le projet est unique par sa vision, son modèle et le sens qu’il porte pour la jeunesse », indique Hervé Legros pour expliquer son arrivée au sein du pool d’actionnaires.

Si c’est bien l’homme qui investit à titre personnel, Hervé Legros ne manque pas de rappeler que les deux projets d’entreprise se rejoignent. « Avec Alila, nous avons changé les codes de la promotion immobilière classique, et je considère que la démarche est identique dans le projet que porte Tony Parker. » C’est donc en quelque sorte un retour d’expérience que le président du Groupe Alila va apporter à ses nouveaux associés.

Bien qu’il entre en force au capital du club, puisqu’il sera le deuxième actionnaire derrière Tony Parker et disposera d’un siège au conseil d’administration, l’arrivée d’Hervé Legros n’est donc pas uniquement financière. C’est aussi celle d’un entrepreneur et d’un développeur, qui amène son savoir-faire et son expérience. « J’ai créé Alila de toutes pièces. C’est cela que je mets au service du projet Asvel Basket, insiste-t-il. Tony Parker et Gaëtan Muller veulent faire ce qu’aucun autre club français n’a fait à ce jour, avec l’Academy et la nouvelle salle. Au delà du projet sportif, il y a derrière tout cela l’ambition de bâtir un grand projet économique et c’est passionnant. » Avant de conclure : « Ils veulent déplacer des montagnes et je vais essayer de les aider. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?