Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Henri Baissas : "La France gagne des parts de marchés à l'international"

Publié le - - Economie

Henri Baissas : "La France gagne des parts de marchés à l'international"
© Laurence Guenoun - Henri Baissas, directeur général délégué de Business France.

Le directeur général délégué de Business France décrypte les mesures d'urgence mises en place, notamment pour les entreprises exportatrices d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Que vous inspire cette période de crise pour les entreprises ?

"Nous constatons plus que jamais que les entreprises les plus résilientes sont celles qui ont une activité à l'export. De tout temps, l'internationalisation des entreprises a été un levier de développement."

Comment s'articule le plan de relance export ?

"Le plan de relance (247 M€ sur deux ans, NDLR) possède trois vertus. La première est sa rapidité d'application. Dès le premier octobre, les entreprises ont pu toucher le chèque export qui permet de réduire de 50 % les frais de prospection et de participation aux diverses opérations export.

C'est aussi un plan simple grâce au guichet unique formé par le réseau Team France Export et le déploiement notamment de solutions d'intelligence marché via une market place dédiée. Et puis, ce plan est puissant financièrement, avec 15 000 chèques export (dont 3 000 dédiés au dispositif de volontariat international en entreprise) distribués au bénéfice des entreprises pour un montant de 45 M€.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a par ailleurs ajouté un financement de 1 000 € par entreprise pour soutenir cette relance à l'export."

Le rôle moteur des entreprises d'Auvergne Rhône-Alpes

Notre région, en cela, est moteur dans le réseau TFE ?

"Absolument. La spécificité de la région réside dans sa force industrielle et sa capacité à générer des courants d'affaires à l'international. Nous avons mesuré sa valeur d'impact à l'export qui est le double par rapport aux autres régions. La mobilisation des Chambres de commerce, du réseau bpifrance, des institutionnels, des opérateurs privés est notoire localement."

Pourtant le solde du commerce extérieur français est négatif de 20 Md€ au 2e trimestre 2020…

"Je note un niveau de bascule en 2019 où la France via les Pme et les ETI a regagné des parts de marché à l'export. Des signaux positifs qui prouvent le dynamisme de nos entreprises et qu'il faut accompagner. Ça donne en tous les cas un horizon.

Et je reprendrai les mots d'Annabel André, vice-présidente à l'Économie de la Région expliquant que les entreprises amènent de la terre d'Auvergne-Rhône-Alpes sous leurs chaussures en allant conquérir de plus en plus de marchés. De quoi rendre le territoire encore plus attractif."




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer