AccueilActualitéHausse du coût de l'énergie : Laurent Wauquiez soutient les professionnels du tourisme

Hausse du coût de l'énergie : Laurent Wauquiez soutient les professionnels du tourisme

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, demande au gouvernement des mesures spécifiques pour soutenir les secteurs de l'hôtellerie-restauration et du tourisme face à la hausse du coût de l'énergie.
Laurent Wauquiez demande au gouvernement de soutenir les entreprises du secteur du tourisme et de l'hôtellerie-restauration.
© Baptiste Chuzeville / photo d'archives - Laurent Wauquiez demande au gouvernement de soutenir les entreprises du secteur du tourisme et de l'hôtellerie-restauration.

Actualité Publié le ,

Laurent Wauquiez monte au créneau. Dans une lettre ouverte adressée à la Première ministre, Elisabeth Borne, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes demande au gouvernement de prendre des mesures adaptées afin de soutenir les professionnels du secteur de l'hôtellerie-restauration et du tourisme. Ceux-ci font aussi face à la hausse du coût de l'énergie et se disent inquiets pour leur avenir.

Olivia Grégoire à Lyon demain pour rencontrer les professionnels de l'hôtellerie-restauration

Une situation "dramatique" pour les professionnels du tourisme

Adressée le 13 novembre, cette lettre est signée par Laurent Wauquiez ainsi que par dix représentants des professionnels des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme. Pour eux, leur secteur a été "particulièrement oublié et se trouve à la veille d'une des crises les plus dramatiques de son histoire".

"Les informations qui nous arrivent de toute la région sont autant de cris du coeur d'entrepreneurs en détresse faisant face à la peur de tout perdre confrontés à la hausse exponentielle, délirante et parfois spéculative du prix de l'énergie. Disons-le aujourd'hui clairement, cette envolée peut précipiter tout le secteur dans le mur", dénoncent-ils.

Des exemples sont évoqués, avec des hausses du prix du gaz parfois jusqu'à 410% ou des bénéfices annuels qui passent directement dans le paiement des factures d'énergie.

Cette crise énergétique s'ajoute aux conséquences financières et psychologiques de la crise sanitaire liée au Covid-19. Deux situations successives qui entraînent des "doute sur l'avenir".

"Des critères inadaptés" au secteur du tourisme

Le bouclier énergétique déjà en place ne satisfait pas les professionnels du tourisme. Ils estiment que les seuils et critères sont "inadaptés" au secteur touristique. "Comme le kVA par exemple, que de nombreuses entreprises dépassent déjà largement en raison de leur activité, les privant par conséquent du bouclier tarifaire".

Les commerçants lyonnais s’engagent pour la sobriété énergétique

L'amortisseur électricité, qui prévoit une aide pour certaines TPE et les PME au 1er janvier 2023, il n'est "pas satisfaisant". "Ces acteurs sont souvent de petites structures, parfois associatives, familiales et enracinées dans un territoire, qui ne peuvent tout simplement pas supporter cette envolée".

Les signataires demandent au gouvernement de revoir les critères d'application du bouclier tarifaire afin d'en faire profiter leur branche.

Les signataires de la lettre ouverte à Elisabeth Borne

  • Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes,
  • Alain Grégoire, président de l’Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH) Auvergne-Rhône-Alpes,
  • Paul Duverger, président du Groupement national des indépendants (GNI) Rhône Alpes - Régions Est,
  • Philippe Guerand, président de la Chambre de commerce et d’industrie régionale (CCIR) Auvergne-Rhône-Alpes,
  • Jean-Luc Raunicher, président du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) Auvergne-Rhône-Alpes,
  • Daniel Villareale, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) Auvergne-Rhône-Alpes,
  • Vincent Gaud, président de la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat (CRMA) Auvergne-Rhône-Alpes,
  • Christophe Marguin, président des Toques blanches lyonnaises,
  • Rémi Peschier, président de la Fédération régionale de l'hôtellerie de plein air (FRHPA) Rhône-Alpes,
  • Frédéric Prelle, président de l'Union nationale des associations de tourisme et de plein air (UNAT) Auvergne-Rhône-Alpes,
  • Fabrice Pannekoucke, président de l'Agence régionale du tourisme (ART) AuvergneRhône-Alpes.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?