AccueilEconomieHandi Lyon Rhône : un alternant en situation de handicap, une formule gagnante-gagnante

Handi Lyon Rhône : un alternant en situation de handicap, une formule gagnante-gagnante

La promotion du projet “Alternance à temps partagé”, piloté par le groupement d’employeurs de Handi Lyon Rhône, compte un premier diplômé. Le dispositif offre une meilleure intégration professionnelle aux personnes en situation de handicap.
Handi Lyon Rhône : un alternant en situation de handicap, une formule gagnante-gagnante
Handi Lyon Rhône - Bastien Fombon, chargé de gestion et développement du groupement d’employeurs de Handi Lyon Rhône

Economie Publié le ,

En octobre 2020, le groupement d’employeurs de Handi Lyon Rhône (Bayer, LDLC, Véolia...) lançait sa première promotion du projet “Alternance à temps partagé” pour les demandeurs d’emploi et personnes en reconversion professionnelle en situation de handicap. Une initiative impulsée par la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets).

Aussi, en juin 2021, cette première promotion comptait son premier diplômé, Bilal Ganguitte, qui dispose désormais du titre de responsable unité opérationnel, porte d’entrée pour les métiers d’assistant administratif ou assistant RH.

“une double expérience professionnelle, une plus grande capacité d’intégration et d’adaptation et un réseau plus large”

Le trentenaire a travaillé six mois au sein du groupement employeurs d’Handi Lyon Rhône et six mois chez Auchan Caluire. C’est le concept même du temps partagé : acquérir de l’expérience au sein de deux entreprises différentes. De quoi offrir à l’alternant “une double expérience professionnelle, une plus grande capacité d’intégration et d’adaptation et un réseau plus large”, explique Bastien Fombon, chargé de gestion et développement du groupement d’employeurs de Handi Lyon Rhône.

Une deuxième alternante fait partie de cette première promotion : Houda Djelassi, qui prépare un BTS compta gestion en deux ans et devrait être diplômée en juin 2022. La jeune femme, en reconversion professionnelle après avoir travaillé plusieurs années en boulangerie, partage son temps entre Sudeco SAS, filière du groupe Casino, et Casino Distribution France.

Voilà pour la partie entreprise. Pour la partie formation, le groupement d’employeurs a noué un partenariat avec le CFA du groupe IGS, qui dispose d’une mission handicap permettant, d’une part, d’accueillir les personnes en situation de handicap et, d’autre part, d’aménager et adapter leur poste.

Elargir le dispositif d’alternance à temps partagé

Cette expérimentation d’alternance à temps partagé va-t-elle être reconduite ? Probablement. "L’objectif est d’élargir ce dispositif, aujourd’hui destiné aux métiers supports comme la comptabilité, à d’autres métiers tels que la logistique ou les métiers de bouche”, espère Bastien Fombon. Ce système, ouvert à toutes les entreprises, est très souple car “l’alternant n’est pas obligé de travailler à 50 % pour une entreprise et à 50 % pour l’autre. On peut adapter cette répartition aux besoins”, poursuit-il.

Autre avantage pour l’entreprise, celle-ci peut valoriser le temps de travail de la personne en situation de handicap comme celui d’un salarié. Or, c’est le groupement d’employeurs de Handi Lyon Rhône qui salarie l’alternant et le met à disposition de l’entreprise. Rappelons que, légalement, les entreprises de plus de 20 salariés doivent compter, dans leurs effectifs, 6 % de personnes en situation de handicap.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?