Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Halles 9, Neuf ou n'œuf !

Publié le - - Gastronomie / Vins

Halles 9, Neuf ou n'œuf !
© Michel Godet - Philippe et Valérie Gauvreau veillent sur leurs Halles 9

Halles 9 Brasserie Café Traiteur 3 promenades des Tuileries 69160 Tassin la Demi-Lune téléphone 04 78 36 99 99


Après plus de 20 ans passés comme chef exécutif au Casino de Charbonnières (La Rotonde), Philippe Gauvreau (51 ans)  a créé sa propre brasserie, Halles 9, au nouveau centre de Tassin-la Demi-Lune, passant d’une gastronomie à deux étoiles à une restauration moins contraignante. Installé depuis près de quatre ans dans ce lieu de 450 m2, à la terrasse improbable, il en a fait l’un des spots tassilunois incontournables, à côté du boulanger Jocteur, du pâtissier Bouillet et du pâtissier traiteur Allard.
Chaleureuse, l’ambiance fait la part belle à la convivialité, accueillant les clients  7j/ 7j, du café matinal (8h00) à la fin de service nocturne (Minuit). De quoi satisfaire les forains du vendredi matin, les repas du midi et les soirées gourmandes. L’idée est bien celle d’une brasserie, où l’on va vite, l’on mange bon et bien et où l’on se retrouve à toute heure du jour, soit autour de mangedebouts ou de tables traditionnelles avec chaises et banquettes confortables. Du côté des cuisines, avec sa brigade et Fabrice De Flue (son second à la Rotonde) à ses côtés, Philippe Gauvreau joue la qualité des produits pour proposer une restauration de brasserie gourmande, sans être ostentatoire, avec de belles cuissons, sauces et jus.
A midi, et à l’heure du rush, vous pourrez jouir du menu du jour en version un, deux ou trois plats (16,80€, 20,80€ et 24,50€). Citons par exemple, en entrées, la pomme (de terre) amandine farcie de joue de bœuf confite exhalée par un tour de moulin, vinaigrette au jus de viande ou encore un superbe gaspacho « Belle niçoise » au chèvre frais, basilic et olives noires. Ce plat met en exergue la sensibilité très méridionale du chef et les saveurs du sud.
Si vous êtes poisson, le filet de julienne à la cuisson précise, légumes tajine et jus épicé sera le bienvenu. Sinon la très doucereuse cuisse de pintade rôtie en cocotte, céleri rave, pommes fruits et jus au cidre lui donnera le change. A ces plats du jour, s’ajoutent des suggestions plus gourmandes  comme les noix de st-jacques rôties blondes  (27€), le ris de veau braisé en cocotte de fonte (31€) ou la sole cuite au beurre mousseux.
Il n’est pas d’agapes gourmandes sans un dessert. Dans le style brasserie, le cake chocolat, banane et glace malaga, saura conclure cet agréable moment ou encore l’île flottante aux pralines roses très mousseuse (trop ?). Une jolie table à connaître dans l’ouest lyonnais, qui n’en a pas pléthore !
 

 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer