AccueilServicesHélène Salaville, tradition d'innovation

Hélène Salaville, tradition d'innovation

Fraîchement diplômée de l’INSA de Lyon, en génie énergétique, Hélène Salaville s’envole pour Courbevoie, siège de l’INPI.

EconomieServices Publié le ,

La jeune ingénieure, originaire de Bourg-en-Bresse, vient d’être engagée comme examinatrice de brevets. « J’ai simplement postulé à une annonce et comme j’ai toujours aimé démonter les choses pour savoir comment elles fonctionnaient, il me semblait intéressant d’être à l’origine des projets », confie-t-elle. Pendant quelques années, elle sera affectée à la section « moyens de transports ». Un poste où elle valide les inventions, parfois des années avant leur mise sur le marché, à l’exemple du système de mise en route automatique des essuie-glaces dès la première goutte de pluie ou des feux automatiques, en fonction de la luminosité.
Aimant apprendre, décortiquer les processus avec « un besoin régulier de relever des challenges », elle s’inscrit dans une démarche de formation continue pour se perfectionner sur la propriété industrielle. Elle suit donc un cursus complémentaire au Centre d’Etudes Internationales de la Propriété Industrielle (CEIPI), à Strasbourg, qui intègre, notamment, des notions juridiques auxquelles elle est sensible. « Je faisais réviser ma soeur pendant ses études de droit, c’était pour moi une suite logique », analyse- t-elle.
En 2004, l’INPI propose à l’ingénieure de devenir l’adjointe du délégué régional de Rhône-Alpes. Toujours à la recherche de nouveaux défis, elle accepte ce poste, plein d’intérêt. « Et puis je n’avais pas envie de vieillir sur Paris », rajoute-t-elle. .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5128 du samedi 22 novembre 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?