AccueilEconomieFinancesGroupama Rhône-Alpes Auvergne commercialise les premiers certificats mutualistes

Groupama Rhône-Alpes Auvergne commercialise les premiers certificats mutualistes

Depuis le 1er décembre, l'assureur régional a lancé les certificats mutualistes à destination de ses sociétaires. Une première en France avant un déploiement progressif sur l'ensemble du territoire en 2016.
Groupama Rhône-Alpes Auvergne commercialise les premiers certificats mutualistes
DR - Jean-Louis Pivard, président, et Francis Thomine, directeur général de Groupama Rhône-Alpes Auvergne

EconomieFinances Publié le ,

Groupama Rhône-Alpes Auvergne, première délégation du groupe avec 2 000 collaborateurs, 960 M€ de CA cumulé en 2014 et 570 000 sociétaires sur 12 départements, est également la première à commercialiser les certificats mutualistes. Ce titre, ne donnant pas de droit de vote, est émis lors de l'Assemblée Générale de chaque caisse régionale. Créés par la loi du 31 juillet 2014 sur l'économie sociale et solidaire, ces certificats permettent aux mutualistes "de lutter à armes égales avec les autres assureurs de nature commerciale" souligne Jean-Louis Pivard, président de Groupama Rhône-Alpes Auvergne.

Dans un contexte de renforcement des exigences de solidité financière imposées aux assureurs par la norme Solva 2, une réforme européenne qui s'applique au secteur de l'assurance, Groupama Rhône-Alpes Auvergne entend profiter de cette opportunité pour "renforcer ses fonds propres tout en proposant une solution d'épargne locale et intéressante à nos sociétaires", renchérit Francis Thomine, directeur général. La caisse régionale, pilote sur ce projet avant le déploiement progressif de l'offre sur tout le groupe, a émis 72,6 M€ de certificats pour 2 ans (jusqu'en novembre 2017), chaque certificat valant 10 €. Néanmoins, seuls les sociétaires peuvent y souscrire. Il faut être obligatoirement titulaire d'un contrat (automobile, habitation, santé, accident de la vie, épargne, etc.) pour pouvoir investir de 300 et 50 000 € par an, sans frais d'entrée, de gestion, ou de sortie.

Épargne locale et utile

"Nos sociétaires contribuent au développement de l'entreprise. En contrepartie, nous avons une obligation morale de bons résultats", poursuit le directeur général. Car si la valeur de souscription est égale à la valeur de rachat, le taux de rémunération, variable et plafonné, est voté annuellement par l'Assemblée Générale de la caisse régionale sur la base de ses résultats. "Compte-tenu de nos bonnes performances sur les trois dernières années, références pour décider du taux de rémunération, nous misons sur un taux proche des 3% en 2016, soit 3 à 4 fois supérieur aux taux des livrets actuels", assure Francis Thomine.

Au delà du renforcement de ses fonds propres, Groupama Rhône-Alpes Auvergne milite pour une épargne locale et utile. "Les certificats mutualistes sont un formidable outils de collecte de l'épargne sur le territoire, épargne réinjectée sur cette même zone" poursuit le dirigeant. Et de rappeler que Groupama Rhône-Alpes Auvergne maintient tous ses emplois sur le territoire et réintroduit dans l'économie locale (via le paiement de sinistres et l'investissement) l'équivalent de son chiffre d'affaires annuel.

Outils de fidélisation (durée de détention conseillée : de 5 à 10 ans), les certificats mutualistes pourraient servir à Groupama Rhône-Alpes Auvergne dans sa conquête de nouveaux sociétaires. Depuis le 1er décembre 2014, l'assureur a déjà collecté 14 M€ sur l'ensemble de la zone.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?