AccueilCollectivitésGroupama consolide ses positions auprès des collectivités

Groupama consolide ses positions auprès des collectivités

L'assureur historiquement implanté dans les territoires ruraux poursuit son ancrage local et renforce ses positions auprès des collectivités. Groupama Rhône-Alpes Auvergne répond désormais à des appels d'offres pour accompagner des communautés de communes, des agglomérations… en s'adaptant à leurs nouvelles configurations.
Groupama consolide ses positions auprès des collectivités
DR - Jean-Louis Pivard, président, et Francis Thomine, directeur générale de Groupama Rhône-Alpes Auvergne

Collectivités Publié le ,

« Les douze départements d'Auvergne-Rhône-Alpes comptent près de 4 200 collectivités, nous en assurons 3 200, allant de la responsabilité civile du maire à la prévoyance pour l'ensemble des personnels ou l'assurance d'une flotte automobiles. Notre taux de pénétration est important sur ce marché mais nous continuons de répondre à des appels d'offres, notamment pour des collectivités plus importantes », évoque Francis Thomine, directeur général de Groupama Rhône-Alpes Auvergne. Partenaire historique des communes de moins de 10 000 habitants, la société mutualiste s'adapte aux évolutions des collectivités, suite à la loi NOTRe, et, de plus en plus, pour répondre aux regroupements de communes et à la constitution de communautés de communes, d'agglomérations ou de métropoles. « Le monde rural reste très significatif dans nos activités mais désormais nous répondons à plus de 80 % des appels d'offres émis par les collectivités avec un taux de succès de l'ordre de 25 %. »

Cette implication au cœur même des territoires s'inscrit dans l'ADN de Groupama qui est présent physiquement au travers de 310 agences, quatre agences mobiles, « qui permettent d'envisager ou non les besoins d'un territoire et la création éventuelle d'une agence », 2 120 collaborateurs dont 1 500 tournés vers la relation client et 426 caisses locales.

Groupama Rhône-Alpes Auvergne annonce un chiffre d'affaires de plus d'1 Md€ pour 2017 : 879 M€ pour les assurances non-vie et 136 M€ pour l'assurance vie. Ses relais de croissance passent par deux secteurs : les professionnels (artisans, commerçants et services) dont l'activité a progressé de 17,5 % en 2017 et les entreprises et les collectivités qui augmentent de 16,6 %. « Notre chiffre d'affaires a progressé de 6,6 % quand le marché performe à + 2,5 % », constate Francis Thomine.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?