AccueilActualitéSociétéGroupama Auvergne-Rhône-Alpes : cybersécurité, de la prévention à la contractualisation

Groupama Auvergne-Rhône-Alpes : cybersécurité, de la prévention à la contractualisation

Si la menace est de plus en plus réelle pour les entreprises, assez peu franchissent encore le pas de l'assurance face au risque de cyberattaque.
Groupama Auvergne-Rhône-Alpes : cybersécurité, de la prévention à la contractualisation
© Pxhere / photo d'illustration

ActualitéSociété Publié le ,

Vol de données, atteinte au système d’information, les cyber-risques sont devenus une réalité incontestable pour les entreprises. "Les hackers n’ont pas de cibles prédéfinies et dès lors que vous possédez un système informatique, vous êtes une cible potentielle", explique-t-on à Groupama Auvergne-Rhône-Alpes.

"Si vous êtes victime d’une cyber-attaque, sachez qu’en plus des dommages que vous subissez, vous êtes responsable vis-à-vis des tiers (clients, fournisseurs…) et de l’administration (par exemple la CNIL), ce qui peut paralyser votre activité et avoir de lourdes conséquences financières", ajoute l'assureur qui, depuis près de trois ans, propose une offre « Cyber Up » destinée aux entreprises.

Cyberattaques : "Beaucoup de dirigeants pensent encore que ça n’arrive qu’aux autres"

"Les attaques cyber ont progressé de 36 % en 2020 dans le monde. En France, 77 % des attaques se concentrent sur les PME. Le coût moyen d’une cyber-attaque est de 300 000 euros. Ce n’est donc pas neutre", prévient Jacky Bourgoin, responsable des marché entreprises à Groupama Auvergne-Rhône-Alpes.

Selon l’assureur, la prévention est le premier pas vers la sensibilisation auprès des entreprises "car beaucoup de dirigeants pensent encore que ça n’arrive qu’aux autres".

Mises en place de pare-feu, de mots de passe plus complexes qu’une date d’anniversaire, vigilance à l’ouverture de certains e-mails… autant de conseils basiques mais néanmoins indispensables à la mise en place d’une stratégie efficace contre les cyberattaques.

Peu d'entreprises franchissent encore le cap de l'assurance

En moyenne, une prime d’assurance de ce genre se monnaie entre 750 et 1 500 euros par an selon les montants de garantie choisis. L’offre standard pouvant couvrir jusqu’à 500 000 euros.

"Paradoxalement, si nous sommes très sollicités pour délivrer de l’information et des conseils, peu d’entreprises passent encore le cap de la contractualisation", termine l’expert.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?