AccueilEnchèresGrands crus, philatélie et jouets aux enchères

Grands crus, philatélie et jouets aux enchères

Grands crus, philatélie et jouets aux enchères
DR

CultureEnchères Publié le ,

Grands vins et spiritueux à Villefranche-sur-Saône.

Beau carnet de cave ce 22 février sous le marteau de Maître Gérald Richard à Villefranche-sur-Saône. Au catalogue près de 500 lots pour tous les goûts et tous les budgets, de quoi se constituer une cave de qualité si envie. Parmi les lots-phares, on retient 6 bouteilles de Chambertin (grand cru) de la Maison Armand Rousseau en millésime 2002 pour une estimation annoncée entre 7 200 et 8 000 € mais aussi un ensemble de bouteilles de la Maison Georges Roumier composé d'une bouteille de Musigny 2007 et de 4 bouteilles de Chambolle-Musigny Les Amoureuses en millésimes 2008-2009 et 2010, ensemble pour lequel il faudra engager 12 200 à 13 000 €.

Maison de Ventes Richard – Samedi 22 février à 11h – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.mdvrichard .com

Jouets anciens chez de Baecque & Associés

Les amateurs de trains électriques et voitures miniatures vont être aux anges, la vente programmée ce 27 par Maître de Baecque & Associés leur est entièrement consacrée. Dans les vitrines, on retient

quelques belles pièces de la célèbre marque Marklin tel cet ensemble composé de onze wagons porte-conteneur, douze wagons citerne, douze wagons Kangourou semi-remoque et sept wagons Raucher pour lesquels il faudra engager 400 à 500 €. Peu après au catalogue, un coffret de trois wagons Secours de grue et grue ferroviaire devrait lui aussi susciter l'intérêt des collectionneurs à partir de son estimation annoncée entre 300 et 400 €. Pour ce qui est des voitures miniatures, le choix est également très vaste. On retient par exemple de la marque Dinky Toys une Citroën DS 19 à version roues concaves en couleur orange et toit crème pour une estimation établie entre 40 et 60 € mais aussi un ensemble de véhicules militaires réunissant une cuisine roulante, une Renault ambulance et un camion Mercedes unimog bâché pour lequel on espère 60 à 80 €. De la marque Solido, on retient enfin un lot de 8 modèles étrangers de fabrication récente attendu entre 40 et 60 €.

De Baecque & Associés – jeudi 27 février à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Timbres et cartes postales chez Artenchères

Tout autre sujet abordé ce 27 chez Artenchères sous le marteau de Maître Agnès Savart puisque sera dispersée la succession d'un philatéliste lyonnais. Parmi les lots présentés, on retient un ensemble de 9 boîtes France Classique comportant entre autres les séries Grands Hommes, Libération, Mouchon , Merson ou Orphelins ainsi que de nombreux timbres étrangers rangés sur des plaquettes, la plupart avec numéro Y&T et cote. 1 000 à 1 200 € sont attendus pour ce lot. Suivent 14 albums + 1 boîte de timbres français et du monde entier semi modernes et modernes dont certains en fac-similé pour une estimation annoncée entre 700 et 1 000 € mais aussi 3 albums France Classique et SM dont Sage Bloc de 4 et Millésimes, Mouchon, Merson, Semeuse et autres raretés pour lesquelles il faudra cette fois engager 800 à 1 200 €.

Artenchères – Jeudi 27 février à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.artencheres.fr

Philippe Jayet

Adjugés !

Ce 15 février sous le marteau de Maîtres de Baecque & Associés, on retient les 12 000 € (hors frais) réalisés par « Soleil à pointes n°0 », un petit miroir de Line Vautrin mais aussi les 13 000 € (hors frais) portés par un acquéreur sur un lavis d'encre d'André Marfaing ou encore l'enchère à 8 500 € (hors frais) atteinte par « Le Pensif,2010 » une épreuve en bronze de Nicolas Lavarenne initialement attendue entre 3 000 et 4 000 €. Dans la même vente, « Cravates, 1977 », un savant assemblage de papiers découpés pliés sur panneau de bois peint par Pavlos trouvait preneur à 7 800 € (hors frais).

Un peu plus tôt le 13 cette fois à l'Hôtel d'Ainay, un très rare et recherché jeton en argent d'Abraham Fabert 1624, Echevins de Metz, était adjugé 1 800 € (hors frais) tandis qu'un écran de table chinois de la fin du XIXème siècle trouvait pour sa part acquéreur à 2 300 € (hors frais).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?