AccueilCollectivitésGrands chantiers estivaux : Tour, pont et parc !

Grands chantiers estivaux : Tour, pont et parc !

TOUR CAISSE D’ÉPARGNE INCITY Avec ses 200 mètres de hauteur, ses 39 étages et ses 44 145 m2, la Tour, qui a été rachetée par la Caisse d’épargne en avril dernier, est sans conteste le projet le plus visible.

Collectivités Publié le ,

TOUR CAISSE D’ÉPARGNE INCITY

Avec ses 200 mètres de hauteur, ses 39 étages et ses 44 145 m2, la Tour, qui a été rachetée par la Caisse d’épargne en avril dernier, est sans conteste le projet le plus visible. Près de 2 500 personnes y travailleront dès le 4e trimestre 2015 ; le siège de la Caisse d’épargne Rhône Alpes et la SNCF avec ses 19 étages y auront donc une place de choix. Et c’est une Stéphanie Paix, présidente du directoire de la CE Rhône Alpes, quelque peu émue, qui, ce jour-là au 32e étage, casque siglé à son nom, admirait la vue depuis son futur bureau, dont les parois vitrées ne sont pas encore installées. Il est vrai que l’investissement estimé à 250 millions d’euros est d’importance et que la vue sur l’agglomération est magique, surtout par temps clair et ensoleillé. Avec une construction moyenne d’un étage par semaine, il reste encore deux étages à construire avant que GFC Construction (Groupe Bouygues) n’achève le « Toit » de ce signal situé au coeur du quartier d’affaires de la Part-Dieu, juste au dessus des Halles de Lyon-Paul Bocuse. A ce jour, ce sont déjà 25 niveaux qui sont vitrés, donnant ainsi une clarté exceptionnelle dans les bureaux dont la conception est signée des architectes Valode & Pistre et Atelier de la Rize. Sogelym Dixence étant le maître d’oeuvre du futur 3e plus haut building de l’hexagone, l’un des premiers labellisés BBC en centre ville et première tour de ville HQE. Au-delà de la prouesse technique, la Tour Caisse d’épargne est désormais le symbole de l’expérimentation de la ville de demain. Et le sénateurmaire d’ajouter : « C’est comme cela que nous voulons construire la ville de demain. Une ville belle esthétiquement, puissante économiquement et noyée dans la nature ». D’ici 2020, ce quartier à vivre et végétalisé comptera plus de 650 000 m2 de bureaux supplémentaires, 1 500 logements et pourra ainsi créer plus de 35 000 emplois et de nombreux équipements de proximité/…/



Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5117 du samedi 6 septembre 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?