Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Grande vente de rentrée à l'Hôtel d'Ainay

Publié le - - Enchères

Grande vente de rentrée à l'Hôtel d'Ainay
DR - "La terrasse sur Villefranche, le matiin, 1933", huile sur panneau d'Henri Le Sidaner estimée 25 000/35 000 EUR

Septembre démarre sur les chapeaux de roues partout dans toutes les salles des ventes. Ce 12 septembre à l'Hôtel d'Ainay, Maître Cécile Conan-Fillatre nous propose un intéressant catalogue où se côtoient mobilier, tableaux et argenterie.

Près de 340 lots sont inscrits à ce catalogue parmi lesquels de nombreux tableaux. On note ainsi ce « Trophée de chasse à la corbeille de fruits, grenade et raisins, dans un paysage », une huile sur toile de Geerard Rysbrack (id-1773) à comparer aux deux compositions du même artiste présentées au Musée du Louvre et commandées par Louis XV pour la Ménagerie du Château de Versailles. Signé en bas à gauche, ce tableau est estimé 15 000/20 000 €. Peu après au catalogue, on retient également

« Léda et le cygne », une huile sur toile de l'Ecole Française du premier tiers du XVIIIe siècle attendue entre 3 000 et 5 000 € mais aussi les « Bords du Nil, 1887 » une autre huile sur toile par Vincent Courdouan (1810-1893) pour laquelle il faudra engager 2 000 à 3 000 €. A suivre encore en matière de tableaux modernes « La terrasse sur Villefranche, le matin, 1933 » une huile sur panneau d'Henri Le Sidaner (1862-1939) estimée 25 000/35 000 € ainsi que cette « Femme et enfant dans les bras », huile sur panneau d'Henri Martin (1860-1943), tableau estimé 10 000/15 000 €.

Passons ensuite au mobilier qui tient une place prépondérante dans ce catalogue avec, entre autres, ce très rare et important mobilier en bois de hêtre mouluré, sculpté de fleurettes, travail lyonnais du XVIIIe siècle possédant en grande partie ses garnitures, sangles et clous d'origine. Composé d'un canapé à oreilles et d'une suite de cinq fauteuils à la Reine, cet ensemble attribué à François-Noël Geny reçu Maître à Lyon en 1773 est estimé entre 12 000 et 15 000 €.

De Jacob, illustre ébéniste, on retient une importante console d'applique à bâti de chêne et acajou estampillée « Jacob....rue Meslée » et surmontée d'un rare plateau de marbre blanc à dessus orné d'une large réserve sculptée d'une frise de roses, feuillages et papillons pour une estimation annoncée entre 4 000 et 6 000 € mais aussi un important cabinet en bois de placage et marqueterie à la hollandaise de noyer, ronce de noyer, bois clairs et ivoire, travail grenoblois du XVIIe siècle attribuable à Thomas Hache, cabinet dont on attend 5 000 à 8 000 €.

Et si toutefois vous marquez un intérêt notoire pour les cabinets, ne manquez pas non plus cet autre important cabinet en ébène, bois noircis et placage d'écaille rouge, travail des Flandres en partie du XVIIe pour lequel l'estimation se situe entre 4 000 et 5 000 € malgré quelques accidents et restaurations.

Gros plan enfin sur deux pièces de premier intérêt à savoir d'abord ce rare et beau coffret de toilette de mariage louis XV. De forme oblong à quatre ressauts, il développe une marqueterie en première partie, sur fond d'écaille brune, de laiton très finement découpée et animée par une vigoureuse reprise en gravure. Datant de la fin du XVIIe siècle voire du début du XVIIIe, ce rare coffret est estimé entre 5 000 et 8 000 € malgré quelques accidents, manques et restaurations.

Intérêt identique cette fois pour une ménagère en argent vermeil modèle « Elysée » de la Maison Puiforcat, ménagère choisie en son temps par Vincent Auriol pour le service du Palais. Composée de plus de cent pièces bien marquées du poinçon Minerve et d'un poids total de 8145 g, cette ménagère présentée dans son écrins à cinq tiroirs de la maison Puiforcat est attendue entre 3 500 et 5 000 €.

Hôtel d'Ainay – Samedi 12 septembre à 14h30 – Catalogue complet et conditions de ventes et d'expositions sur www.conanauction.fr

Philippe Jayet

"Femme et enfant dans les bras", huyile sur panneau d'Henri Martin estimée 10 000/15 000 €

Cabinet en ébène en partie du XVIIe, Flandres, estimé 4 000/5 000 EUR

Cabinet grenoblois attribuable à T. Hache estimé 5 000/8 000 €

"Trophé de chasse à la corbeille", huile sur toile de G. Rysbrack estimée 15 000/20 000 €

"Leda et le cygne", huile sur toile de l'Ecole Française du XVIIIe estimée 3 000/5 000 €

Ensemble de mobilier lyonnais du XVIIIe estimé 12 000/15 000 €

"Bords du Nil, 1887", huile sur toile de V. Courdouan estimée 2 000/3 000 €




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer