God save Hong Kong

Depuis 22 ans et sa rétrocession par le Royaume-Uni à la Chine, la cité-Etat de Hong Kong semblait s'être acclimatée à son intégration chinoise.
God save Hong Kong

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

C'était sans compter les pressions politiques en provenance de Pékin qui petit à petit ont commencé à chatouiller aux entournures le fonctionnement de la florissante ex-colonie britannique (+3% de PIB en 2018). Son statut semi-autonome facilitant son essor économique est confronté depuis deux mois aux velléités de l'administration centrale qui soutient le gouvernement local dans son projet de loi d'extradition vers la Chine pour les ressortissants hongkongais et les étrangers en transit. De quoi révolter les défenseurs des libertés individuelles mais aussi inquiéter le monde des affaires. A l'origine de 72 % des investissements directs étrangers en Chine et avec son rôle prépondérant dans l'internationalisation du yuan, Hong Kong est un sas entre l'Empire du Milieu et le reste du monde. Une interdépendance tellement tenue qu'elle pourrait faire des étincelles…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

Journal du 03 septembre 2022

Journal du03 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?