AccueilActualitéSociétéGilles Salles : une vie de recherche sur le lymphome

Gilles Salles : une vie de recherche sur le lymphome

Le lymphome est un cancer encore méconnu du grand public, alors qu’il est de plus en plus répandu.

ActualitéSociété Publié le ,

D’où vient cette recrudescence ? Il s’agit d’une maladie dont la fréquence a beaucoup augmenté au cours des années 1980 et 1990. Il est le sixième cancer en nouveaux cas diagnostiqués, soit 12 000 par an en France. Il n’existe pas un seul lymphome, une trentaine a été identifiée. Ce qui permet désormais de mieux comprendre la biologie de cette maladie, d’en déterminer les risques de survenue et les éléments génétiques qui lui sont liés. Mais les raisons de l’augmentation de ce cancer sont floues, sans explication, peut-être liées à des facteurs environnementaux. A Lyon, nous sommes engagés dans des études avec les consortiums internationaux afin de consolider des résultats sur le patrimoine génétique. Nous travaillons aussi sur le mode d’action des médicaments et sur l’efficacité et la tolérance des traitements. Grâce à ces derniers, la moitié des cancers guérissent, d’autres évoluent comme des maladies chroniques. Les progrès au niveau du diagnostic, de la prise en charge et des nouveaux médicaments ont beaucoup amélioré le taux de guérison. Quels espoirs pour cette maladie ? Nous comprenons de mieux en mieux les anomalies de cette cellule cancéreuse. L’anticorps monoclonal, utilisé depuis 1998, traite huit lymphomes sur dix. Les voies de recherche visent à utiliser des anticorps encore plus puissants ou d’autres médicaments qui viennent les potentialiser. Nous franchirons certainement une autre étape avec des thérapies ciblées qui supprimeront les chimiothérapies chez certains patients et amélioreront l’espérance de vie. D’ici 2020, la façon de traiter les lymphomes aura vécu une deuxième révolution. La recherche avance. Un nouveau bâtiment, l’Institut européen du lymphome, verra le jour à Lyon Sud dans deux ans, sur le site des HCL. Ce projet, d’un budget de 12 M€, s’installera avec le futur Centre européen nutrition santé. Nous pourrons faire de la recherche clinique, de la formation des professionnels spécialistes de cette maladie et délivrer des informations aux patients…


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5065 du samedi 7 septembre 2013…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?