AccueilEconomieFinancesGil Vauquelin : « Apporter des capacités de financement longues »

Gil Vauquelin : « Apporter des capacités de financement longues »

Désigné nouveau directeur régional Rhône-Alpes et directeur interrégional Centre-Est du groupe Caisse des Dépôts, Gil Vauquelin revient sur ses grandes missions depuis son arrivée en septembre.
Gil Vauquelin : « Apporter des capacités de financement longues »
© Jean-Marc Pettina - Gil Vauquelin : "La richesse du territoire Rhône-Alpes Auvergne permet de déployer toute notre palette"

EconomieFinances Publié le ,

Après une carrière à la direction générale des Impôts et en sous-préfectures, Gil Vauquelin intègre le groupe Caisse des Dépôts en 2001. D’abord à La Réunion, cet énarque passera ensuite par la région Poitou-Charentes et l’Alsace avant d’être nommé en Rhône-Alpes et plus largement sur le territoire centre-est. « La région est stimulante tant sur le développement économique que sur le volet aménagement urbain et déploiement démographique, avance-t-il. La richesse du territoire permet de déployer toute la palette offerte par la Caisse des Dépôts. » Dans un contexte où les finances publiques se réduisent, le directeur régional et ses équipes (65 personnes) jouent un rôle d’accompagnateur des collectivités territoriales pour soutenir les investissements et développer les modes de financement alternatifs. « Nous apportons à la fois des capacités de financement longues et une réflexion sur l’ingénierie des projets. » En 2014, la Caisse des Dépôts a financé 11 300 logements en Rhône-Alpes.
Fortement impliqué sur des dossiers de transition énergétique en Alsace, Gil Vauquelin entend favoriser les projets régionaux qui vont dans ce sens. « De nombreux territoires se positionnent sur ces enjeux liés au développement durable, note-t-il. Il est intéressant d’étudier des stratégies globales pour être générateur de valeur ajoutée afin de limiter les dépenses de fonctionnement des bâtiments, par exemple, et générer des recettes. Il faut inventer des modèles économiques vertueux . » En 2014, le groupe a accompagné neuf projets dans la transition énergétique.
En 2016, la Caisse des Dépôts veut donner un coup d’accélérateur sur un sujet qui intéresse les acteurs locaux : accompagner les ETI. « Tout comme pour bpifrance, leur déploiement en Rhône-Alpes constitue une priorité pour le groupe, avance Gil Vauquelin. Afin que ces entreprises se concentrent sur les investissements liés à leur outil industriel, à l’innovation et à leur croissance à l’international, nous comptons les accompagner sur le volet immobilier. Nous pourrons faire du cofinancement avec une entreprise qui envisage d’investir dans ses bâtiments. Ce type d’action témoigne de l'engagement des ETI au service de l’économie du territoire. » Pour l’heure, aucun nom n’est avancé mais des projets seraient à l’étude selon le directeur régional. En 2014, le groupe a accompagné, sur différents volets, 3 130 entreprises.
Du côté des infrastructures, la Caisse des dépôts « se prépare à soutenir financièrement le groupement constitué pour racheter les parts de l’Etat de l’Aéroport Lyon-Saint Exupéry quand la consultation sera lancée en 2016. L’aéroport est une infrastructure stratégique pour le développement économique local ». Les infrastructures représentent des sujets importants pour l’organisme qui a accordé, en 2014, près de 300 M€ de prêts.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?