Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Gerson, pilier de l'humour

le - - Spectacle vivant

Gerson, pilier de l'humour
© Marylene Eytier - Alexandra Pizzagali, séduisante impertinente

Diamant bruts et perles tendres se sont enchaînés du 10 au 12 octobre lors de la 6e édition du festival d'humour de l'Espace Gerson. Alexandra Pizzagali, notre chouchoute, repart avec le prix presse. Le poteau est heureux, nous aussi.

Cette année encore, on aura fait les frais du sacro-saint poteau de l'Espace Gerson. Plus de trente ans qu'il trône au milieu de la salle du café-théâtre, posant son regard impavide sur la petite scène historique du quartier Saint-Paul.

Pléthore d'artistes se sont soumis à son froid jugement avant de se hisser au panthéon de l'humour, donnant l'envie à neuf d'entre eux de se frotter à l'exercice pour la 6e édition de « L'Espace Gerson fait son festival ». Vingt minutes, c'est tout ce dont ces jeunes talents repérés par l'équipe sur sa propre scène et partout en France avaient droit pour convaincre le public – venu nombreux chaque soir –, les professionnels et l'intraitable jury presse lyonnaise, dont Tout Lyon Affiches faisait partie.

Sous le regard des bienveillants parrains Giroud et Stotz, les courageux volontaires se sont lancés. Et ils ont tout donné. Une, en particulier, nous a tapé dans l'œil.

Serait-ce grâce à son parler, grave, presque susurré ? L'écriture, abrasive ? Son cynisme, incisif ? Pour toutes ces raisons, peut-être, Alexandra Pizzagali nous a conquis. Son désopilant sketch sur les femmes enceintes – ou l'art de dire tout haut ce que nombre de femmes pensent tout bas – présage d'une longue carrière.

Le coup de cœur de la rédaction, partagé par nos confrères et à qui nous avons décerné le Prix de la Saône. D'autres, aussi, ont retenu notre attention.

Cyril Lasci nous a ému par sa délicate gestuelle, Martial Panico, amusé avec ses pitreries circassiennes, tandis que, logiquement, François Guédon est reparti avec le Prix du Rhône (sésame décerné par les pros) suite à une performance sans faute.

Que ceux qui ont raté le festival se rassurent : ce dernier se produit tous les soirs à Gerson jusqu'au 27 octobre.




Charlotte ROBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer