AccueilVie juridiqueHuissiers / ExpertsGéomètres experts : 70 bougies… à la chaîne

Géomètres experts : 70 bougies… à la chaîne

Institués par la loi du 7 mai 1946, les géomètres experts (que l'on appelle aussi les arpenteurs) fêtent cette année les 70 ans de leur mission de service public, à savoir « réaliser les études et les travaux topographiques qui fixent les limites des biens fonciers ».
Géomètres experts : 70 bougies… à la chaîne
Photo : Michel GODET - Le président Piegay (à gauche) a remis la médaille de l'honorariat à Jean-François Perraud

Vie juridiqueHuissiers / Experts Publié le ,

Obligatoirement inscrits au tableau de l’Ordre, fort actuellement de 1 850 membres (dont 236 en Rhône-Alpes), les professionnels sont organisés autour d’un Conseil supérieur national et de dix-huit conseils régionaux. Présidé par Joël Piegay, le conseil régional des géomètres experts Lyon Rhône-Alpes a célébré ses 70 ans à la préfecture du Rhône, en présence du préfet Michel Delpuech.

Le représentant de l’Etat a insisté sur le statut de délégataire de service public qui caractérise la profession, en rapport avec la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (article 17). Une déclaration qui précise que la propriété est un droit inviolable et sacré, pour autant qu’elle soit bornée avec précision et exactitude. « Pour autant la profession réalise d’autre missions, comme la détermination du niveau des mers et océans ou encore la détermination de la hauteur de montagnes ». Que d’évolutions durant ces sept décennies, depuis la chaîne d’arpenteur jusqu’aux satellites, drones, GPS et autres scanners 3D ! Le professionnel de la mesure possède deux casquettes. Une juridique et l’autre technique, dans les domaines du foncier de l’urbanisme et de la topographie, sans pour autant que la mission initiale ait changé… depuis l’Antiquité.

Cette cérémonie a été ponctuée par les propos de Daniel Chabanol, conseiller d’Etat honoraire et ancien président de la cour administrative d’appel de Lyon, faisant fonction de commissaire du gouvernement auprès du conseil régional, chargé d’exercer un droit de regard et de l’assister dans ses missions disciplinaires. Contrôles d’entrée dans la profession ou encore contrôle de la permanence de la possession des compétences attendues étant deux autres de ses compétences. Après ces noces de platine, chacun s’est donné rendez-vous pour des noces de chêne !

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?