AccueilSociétéGastronomie - Le Vivarais - Jacquier : une famille en or ?

Gastronomie - Le Vivarais - Jacquier : une famille en or ?

A l’ombre de la place Gailleton, le Vivarais occupe une position privilégiée dans le landerneau gourmand lyonnais.

ActualitéSociété Publié le ,

Depuis quatre années, William Jacquier (MOF Cuisinier 1996) et sa fille Audrey sont au piano de cette belle maison, ayant succédé à l’Ardéchois Robert Duffaud.


Si William peut se prévaloir d’une expérience professionnelle avérée, sa fille Audrey, du haut de ses 22 ans, joue déjà du coude. A l’ouvrage depuis ses 14 ans (Pierre Orsi, Christian Lherm, Laurent Bouvier…), elle postule à la sélection française du Bocuse d’Or (cinq candidats s’affronteront le 11 mars à Paris-Villepinte). A quelques jours du concours, la jeune Audrey affiche une farouche volonté de représenter la France, avec, dans un coin de sa tête, une possible présence au Bocuse d’Or mondial à Lyon en janvier 2015. Jour après jour, dans une petite cuisine reconstituée, elle recrée inlassablement les plats qu’elle devra présenter en direct après 5 h 35 de compétition dans une ambiance de folie.
En vedette au restaurant, le lapin. Première impression, le travail fourni est considérable. Du damier noir et blanc tout en finesse jusqu’à la petite pomme de terre fourrée aux échalotes confites, entourée d’une carapace de truffe ou trompette, posée délicatement sur une rondelle de pomme de terre légèrement safranée et couverte d’une rondelle de betterave accommodée. Il y a également ce petit cône de choux garni ou encore ce petit pâté chaud d’abats avec mousse de lapin et foie gras frais. Les goûts sont prégnants, délicats à souhait. N’oublions pas non plus la poêlée forestière de légumes avec un jus travaillé comme pour un concours de meilleur ouvrier de France.
Tout cela ne vous empêchant pas de vous régaler d’une terrine de rouget barbet, jeune poirote et truffe de sèche. La finesse est de mise, la coupe exceptionnelle et les saveurs bien présentes. Et si vous souhaitez vous encanailler, osez l’os à moelle rôti au four et saupoudré de fleur de sel.
Et pour finir, le fameux gâteau de riz maison ou la tarte à la praline, sans oublier les fromages blancs à la crème ou les petits puddings qui clôtureront des agapes gourmandes. Le Vivarais est une belle maison lyonnaise, qui sait transcender les produits du terroir de qualité, sans oublier, bien sûr, les lyonnaiseries militantes.

Michel Godet


Le Vivarais
1, place du Docteur Gailleton
69002 Lyon
Tel. : 04 78 37 85 15

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?