AccueilSociétéGastronomie - La Royale - Un point de chute réaliste

Gastronomie - La Royale - Un point de chute réaliste

Pour échapper à la cohue et à la turbulence environnantes, cette enseigne offre un calme bienvenu permettant aux habitués et clients de passage de trouver une détente salutaire.

ActualitéSociété Publié le ,

Une pause italienne agréable assurée par Claude Blanchet qui sait créer une ambiance propice au bienêtre de la clientèle. Il est secondé par Nadine à l’accueil et par Ronan à la pâtisserie. Sans oublier une équipe au féminin pour assurer les multiples tâches de la restauration : Maud, Elodie et Eliette.
La carte présente une envolée de suggestions. Il y a du choix parmi les salades repas (la bergère ou la toscane, par exemple) ; vaste éventail de pizzas comme celle des gourmands ou la bianca saumonée ; autres spécialités, les lasagnes bolognaises ; l’escalope de veau montée de tranches d’aubergines et mozzarella gratinée au four. Ne pas oublier parmi les desserts : tiramisu café ou tartelette aux fruits maison. De plaisantes propositions ne pouvant que convenir à ce style de restauration se voulant rapide mais bien réglé.
Notre déjeuner débuta avec un excellent coupe-faim « la farandole » (pizza appicolo, charcuterie, fromage et crème de légumes sur des croûtons de ciabatta), puis escalope de veau milanaise panée, croustillante et dorée au four et de constater des saveurs et cuisson respectées. Une fin de repas avec une coupe fresco à l’italienne et son coulis.
« La Royale », un point lumineux pouvant accueillir au mieux 60 convives dans un cadre rationnel. Un point de chute réaliste méritant un arrêt buffet. Plat du jour 8,90 €, deux formules 12,50 et 16 €, plus carte.

Y. C.


La Royale
136, bd Joliot Curie
Centre commercial Carrefour
69200 Vénissieux

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?