AccueilSociétéGastronomie - La Côte-Rôtie règne sur le marché d'Ampuis

Gastronomie - La Côte-Rôtie règne sur le marché d'Ampuis

Créé en 1928 par les vignerons de la côte-rôtie, le marché aux vins d’Ampuis réunit une soixantaine de producteurs et négociants des sept appellations des côtes-du-rhône septentrionales : côte-rôtie, condrieu, hermitage, crozes-hermitage, cornas, saint-joseph et saint-péray.

ActualitéSociété Publié le ,

Les grandes maisons, telles Chapoutier, Guigal ou Jaboulet, sont au rendezvous. La liste d’attente des producteurs candidats à un stand témoigne du prestige de la manifestation, où la côte-rôtie se taille naturellement la part du lion. L’appellation-reine est un peu chez elle dans cette bourgade ligérienne, plus particulièrement dans la salle polyvalente qui attend 14 000 visiteurs pour cette 86e édition, qui se déroule du 17 au 20 janvier. « On n’est pas là pour faire la foire, ni faire salon, rappelle Gilles Barge, président de l’AOC côte-rôtie (110 producteurs, sur une surface de 290 ha). Les particuliers, cavistes et restaurateurs viennent pour acheter du vin ». Les organisateurs estiment que chaque stand vend en moyenne1 500 bouteilles, dans une fourchette de prix de 25 à 35 €, soit un chiffre d’affaires de plus de 250 000 €. Les amateurs de côte-rôtie dégusteront le millésime 2011, voire du 2010 encore disponible dans certaines maisons. Face aux côtes-rôties, les autres appellations septentrionales peuvent décliner des millésimes plus récents. Ce sera le cas des condrieu et plus généralement des blancs, que l’on boira sur le 2012, voire de certains saint-joseph ou crozes-hermitage en rouge. Les appellations les plus nobles, comme le cornas et l’hermitage, s’alignent sur l’année 2011. Lors du marché d’Ampuis, les professionnels évoqueront sans doute le millésime 2013 en côte-rôtie. « L’ensoleillement du mois de septembre a compensé, par la qualité, une baisse des quantités due à une médiocre floraison printanière liée à la pluviométrie, explique le président de l’AOC côte-rôtie. Le millésime devrait ressembler à celui de 2005, avec des vins ronds, opulents et un beau potentiel de garde ». Quant aux 2011 et 2010, ils livreront leurs secrets le troisième week-end de janvier.


Antonio Mafra

Marché aux vins d’Ampuis,

du 17 au 20 janvier

Syndicat de Côte-Rôtie : 04 74 56 18 20

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?