AccueilActualitéSociétéGastronomie - L'Arsenic - Poison gourmand

Gastronomie - L'Arsenic - Poison gourmand

Est-ce une bonne idée que d’appeler un restaurant L’Arsenic ? D’emblée, le nom interpelle.

ActualitéSociété Publié le ,

Christian Têtedoie (MOF), propriétaire de ce restaurant lyonnais, a confié en fin d’année dernière les rênes à deux jeunes chefs, aussi prometteurs que brillants, Adriana Zafiris et Frédéric Chastro. L’occasion pour ces jeunes repérés par Christian Têtedoie de mettre à l’honneur, au sein de cette « pépinière de chefs », la transmission du savoir et surtout de faire leurs preuves.
Concrètement, la cuisine de l’Arsenic est doublement placée sous le signe 4. Quatre mains pour une cuisine de quatre pays. Adriana (22 ans) et Frédéric (26 ans), ensemble dans la vie comme dans la scène gourmande, ont pour origines la Grèce et la Belgique pour elle, la Colombie et la France pour lui.
Tout cela nous donne une « cuisine fusion » au bon sens du terme dans laquelle l’expression des goûts va jusqu’au paroxysme, avec des produits de qualité, des cuissons justes, des assaisonnements précis, mais aussi un grain de folie raisonnée qui transcende les saveurs et qui a permis aux deux pensionnaires de l’Arsenic de se voir attribuer, il y a peu, par le magazine Gault et Millau, le Grand Prix Espoir des jeunes chefs en Rhône-Alpes.
Si l’originalité se manifeste dans les saveurs, elle est également visible dans les présentations, pour ne citer que les bonbons de beurre parfumés à la betterave ou aux anchois ou encore ce fabuleux et moelleux pain à l’intérieur duquel est cuit un choux en entier.
Les agapes concernent également maquereaux aux antipasti de légumes al dente, huîtres et sa crème d’huîtres avec une marinade Ponzu. Tuile de pain, tuile en feuille de riz et ses oeufs de poisson peuvent également s’inviter à table avec des Lolly’s de poulet sauce BBQ et yaourt, voire des manchons de gallinacée à la même sauce BBQ.
Si le restaurant mérite une décoration plus prégnante, la chaleur de l’accueil est au rendez-vous, avec une ambiance mâtinée de gourmandise et de gentillesse.
La carte des vins, courte et en devenir, fait, quant à elle, la part belle, pour ne pas dire essentielle, aux vins de propriétaires.
Menus à 18, 22, 29, 42 et 54 €.

Michel Godet


L'Arsenic
132, rue Pierre Corneille, 69003 Lyon
Tel. : 09 62 39 85 55

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?