AccueilActualitéSociétéGastronomie - L’Argot

Gastronomie - L’Argot

Point de tablier sanguinolent ou de hachoirs maculés à l’horizon.

ActualitéSociété Publié le ,

Plus proche de l’élégant bistrot que de la boucherie du coin, les comptoirs sont ici lustrés, les crochets chromés et les carcasses, érigées en véritables reines de beauté derrière les baies vitrées. Inaugurée il y a tout juste un mois dans le quartier des Brotteaux, l’enseigne fait déjà le plein. Un succès que Philippe Chouquet ne s’explique toujours pas. Pour le boucher officiel des Gueules de Lyon, l’objectif était avant tout de perpétuer la tradition familiale, en misant sur l’excellence et la noblesse de la viande, son produit- phare.

Le buzz, il va le créer en jouant la carte du « sur-place ou à emporter ». Le principe est simple : la partie boucherie permet aux chalands d’effectuer leurs emplettes entre 8 h et 22 h, tandis que le coin restauration propose aux convives de passer directement du producteur à l’assiette, moyennant un « droit de cuisson » de 14 € s’ajoutant au prix de la pesée.

Le concept, s’il n’est pas totalement nouveau, séduit par son originalité. Car si les clients les plus traditionnels peuvent se satisfaire de la formule du jour, la vraie carte se dévoile au sein d’une chambre de maturation vitrée qui en jette ; il suffit de se lever de son siège pour partir sélectionner l’objet de ses convoitises. Ici, la farandole de poulet fermier, lard de Colonata et jambon truffé côtoie le boeuf-roi dans tous ses états : Simmental de Bavière, Picanha Limousine, boeuf de Galice, sans compter l’arrivée prochaine du Black Angus… Il y a de quoi ravir les carnassiers, toutes confessions confondues. Nous, on ne résiste pas à la côte de boeuf : aussitôt choisie, aussitôt dans l’assiette ! Assises à notre table recouverte de papier ciré (traditionnel emballage des produits bouchers), la viande s’y présente nue, dans son plus bel appareil, cuite et assaisonnée à la perfection, avec juste ce qu’il faut de garniture. Petit avant-goût de paradis, les 750 g n’ont pas fait un pli…

Ouvert du mardi au samedi.

Charlotte Mounard

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?