AccueilActualitéSociétéGastronomie - Comptoir et dépendances - Sous le signe de la simplicité gourmande

Gastronomie - Comptoir et dépendances - Sous le signe de la simplicité gourmande

Au coeur de Frontonas, se niche « Comptoir et Dépendances » qui, malgré son implantation iséroise, est très proche de Lyon.

ActualitéSociété Publié le ,

C’est en octobre 2012 que Laurence et Laurent Derhé ont repris cette maison pour y promouvoir tout à la fois une restauration de village, mâtinée du style brasserie, et un hôtel de huit chambres climatisées. Ils ont posé leurs valises en juin 2000 à Frontonas. Leur premier restaurant « L’Auberge du Ru », à l’autre extrémité du village, est désormais une adresse gourmande connue, pour ne pas dire incontournable. « Cinquante ans de métier à eux deux, ça se connaît », entend-on ici et là, d’autant qu’entre temps, Laurent a obtenu le prestigieux titre de Meilleur Ouvrier de France en sommellerie.
La vieille bâtisse a été rénovée par la Fontonoise Magali Ogier (architecte DPLG) et le Ruymontois Karim Ganoune (CMR Construction) dans un style sobre, moderne et fonctionnel. La patine viendra sans aucun doute avec le temps. Du côté du restaurant, clarté et modernité sont au rendez-vous avec une très belle terrasse, appréciable aux beaux jours. L’ambiance s’apparente plutôt à celle d’un joli café-restaurant de village propice à la convivialité voulue par les propriétaires, ainsi qu’à des agapes sans prétention.
Si la carte est orientée autour de la formule du jour : un plat à 9,50 €, un menu décliné à 13,80 € (3 plats), 12 € (entrée et plat) ou 11 € (plat et dessert), elle n’en propose pas moins une version plus classique. A noter, chaque vendredi, la friture est proposée à 15 €, midi et soir, en toute simplicité, servie avec une grosse pomme de terre et sa petite cassolette d’aïoli et une salade verte. Un filet d’huile d’olive rehaussant le tout. Un joli petit plat qui ne peut qu’être accompagné d’un vin proposé par le MOF sommelier et membre de l’Association des sommeliers de Lyon et de la région Rhône-Alpes, Laurent Derhé. Certes, la carte du bistrot est plus courte que celle du gastro, mais bien composée et avec des tarifs fort raisonnables. Le jour de notre déjeuner, il y avait aussi à la carte un aspic charolais (entendez par là à la viande charolaise), un gâteau de lieu et cabillaud à la mozzarella, accompagné d’un boulgour et de sa sauce vierge. Côté desserts, la simplicité est également de mise pour ne citer que le fromage blanc à la crème liquide et généreuse ou encore la tarte citron maison. D’autres gourmandises : côte de boeuf (350 g) à 19 € ou noix de saint-jacques au curry à 21 €. Et pourquoi ne pas se laisser tenter par une andouillette au beurre persillé ?

M. G.


Comptoir et dépendances
La place, 38290 Frontonas
Tel: 04 74 95 14 14

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?