Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La Métropole au chevet de l'industrie du tourisme

Le 17 septembre 2020 - Eric SEVEYRAT - Albums photos

©ES - Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon
  • ©ES - Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon
  • ©ES - Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, Hélène Dromain, coopération européenne et internationale et tourisme ; Emeline Baume, 1ere vice-présidente, Économie, emploi, commerce, numérique et commande publique.
  • ©ES - François Gaillard D.G.OnlyLyon face à Anne-Marie Baezner (au micro) directrice générale des sites lyonnais de GL Events.
  • ©ES - Cédric Lesec, directeur des relations extérieures et de la diffusion du Musée des Confluences
  • ©ES - La salle à la cité internationale de la gastronomie, toujours sans repreneur
  • ©ES
  • ©ES
  • ©ES - François Gaillard, directeur général OnlyLyon Tourisme
  • ©ES - Grégory Cuilleron, restaurateur.
  • ©ES - Christophe Marguin, restaurateur, président association de restaurateurs Les Toques Blanches
  • ©ES - Tanguy Bertolus, président du directoire de Lyon Aéroports
  • ©ES - Laurent Duc, hôtelier, président hotelerie à l'UMIH (union Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie)
  • ©ES - Loïc Renart, hôtelier, co-président centre des jeunes dirigeants d'entreprise (CJD)
  • ©ES - Olivier Michel, président association de commerçants My Presqu'Ile
  • ©ES - Léonard Valente (commerçant) association Bande de Gourmands
  • ©ES - Anne-Marie Baezner, directrice générale des sites lyonnais du groupe GL Events

Une trentaine d'acteurs du tourisme, représentants de grands groupes, d'indépendants, de l'hotellerie, de la restauration, des transports terrestres et aériens, loisirs in door et outdoor etc. étaient rassemblés jeudi 17 septembre pour faire le point sur la situation.

Depuis le constat de la crise jusqu'aux conditions de la reprise actuelle, et à venir. En filigranne, l'écoresponsabilité du tourisme durable, dont la nouvelle majorité écologiste à la métropole de Lyon, ne fera pas l'économie :

"On nous a fait dire n'importe quoi, fustigea le nouveau président écolo Bruno Bernard, jamais nous n'avons dit que nous allions combattre le tourisme...je sais les craintes que vous avez à notre égard, je suis là pour vous rassurer " .

Après avoir écouté tout le monde pendant deux heures de riches échanges, propositions, témoignages, le président a indiqué avoir retenu plusieurs points dont le besoin de labellisation autour du tourisme éco responsable, face à une demande croissante de la clientèle, soucieuse de son empreinte carbone.

Sur les déchets des restaurants et des hôtels notamment, Bruno Bernard a indiqué que c'était une priorité : "on va avancer rapidement sur ce point." En effet le tri des déchets de la restauration est estimé insuffisant et le recyclage par la méthanisation pas à la hauteur de ce qu'il pourrait être.

Sur les circuits courts, "il faut peut-être repenser le marché de Corbas ou en créer un nouveau", indiqua Bruno Bernard, "nous allons étudier cela".
Sur la gratuité des transports pour 24 heures pour les touristes, comme dans certaines villes suisses : "Il faudra bien que quelqu'un paie au bout du compte, mais on peut étudier une formule de semi-gratuité..."

Enfin sur la crise sanitaire : "Il faut des règles claires qui ne changent pas tous les jours. Si l'on nous dit que le masque et les distanciations sociales sont suffisantes, alors il faut laisser faire les rassemblements, les activités collectives et culturelles, les salons etc. mais ne pas changer les règles tous les jours ! "





À voir également




Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer