AccueilSpectacle vivantGalactik ensemble, une esthétique de la catastrophe

Galactik ensemble, une esthétique de la catastrophe

Deux spectacles différents, tout aussi intéressants l'un que l'autre, Optraken, et Anthologie du cauchemar. Détails.
Galactik ensemble, une esthétique de la catastrophe
Philippe Lebruman - Optraken par le Galactik Ensemble

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Né de la réunion de cinq jeunes gens à l'École nationale des arts du cirque de Rosny-sous-bois, qui ont chacun suivi leur propre chemin avant de se retrouver, Optraken est le premier spectacle de ce groupe baptisé Galactik Ensemble. Composé entre autres de Karim Messaoudi, interprète de Mathurin Bolze et de Mathieu Bleton, interprète de Yoann Bourgeois que les Lyonnaises et les Lyonnais connaissent déjà, la démarche du groupe Galactik Ensemble « consiste à mettre en jeu l'individu ainsi que le groupe face à un imprévisible réel, une situation à risque. L'acrobatie n'apparaît plus ici comme une élégante manière de défier les lois de la gravité, mais comme une capacité à éprouver l'imprévisible, ce court instant où le contrôle nous échappe, ce passage de l'esquive à la chute, au rétablissement de l'équilibre». À partir du concept de résilience, ils explorent les possibilités de qu'ils appellent « l'acrobatie de situations », abordant la discipline comme recherche expérimentale. À contre-courant d'un cirque virtuose et divertissant, leur travail creuse une réflexion sur l'homme et le rapport qu'il entretient à un environnement hostile.

Dans un tout autre genre mais tout aussi étonnant, le Système Castafiore revient dévoiler son univers à nul autre pareil au théâtre des Célestins. Si c'est la première fois que Marcia Barcellos et Karl Biscuit montrent leur travail dans le théâtre rouge et or du centre-ville, ce ne sont pas des inconnus du public lyonnais puisqu'ils sont venus à maintes reprises à la Maison de la danse et ont même fait un carton avec leur création pour le Ballet de l'opéra de Lyon, Atvakhabar rhapsodies, en 2014. Avec Anthologie des cauchemars, sous titré malicieusement Ballet épouvantable, ils proposent au public un genre de rêve éveillé, peuplé de créatures chimériques et monstrueuses directement inspirées des imaginations délirantes de E.A. Poe et H.P. Lovecraft.

Optraken, Maison de la danse, 4 au 7 juin, www.maisondeladanse.com

Anthologie du cauchemar,théâtre des Célestins, 4 au 8 juin, www.theatredescelestins.com

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?