Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

GAC Technology prépare son déploiement européen

le - - Services

GAC Technology prépare son déploiement européen
DR - Matthieu Echalier, diplômé de l'ENSAM, a notamment exercé comme ingénieur au centre de recherche d'EADS.

La scale up lyonnaise développe et commercialise des logiciels 100 % web pour la gestion de parcs dans les entreprises.

Après une croissance de 28 % en 2017 à 2,9 M€ de chiffre d'affaires pour 300 000 € de bénéfices, GAC Technology compte bien réitérer la même performance cette année. Dans le secteur des logiciels de pilotage et d'aide à la décision, l'éditeur lyonnais, créé en 2007, a su trouver sa place en proposant des solutions ergonomiques et faciles à prendre en main. L'entreprise de 40 salariés commercialise aujourd'hui 4 logiciels : Car Fleet pour la gestion de flotte automobile, Fine Fleet pour la gestion des amendes suite à des infractions routières, Telecom Fleet pour la gestion de flotte télécom, et Commitment Manager pour la gestion des équipements, contrats et bâtiments.

« Nos outils en mode SaaS rendent service aux gestionnaires dans leurs tâches quotidiennes d'affectation du parc et de réalisation de statistiques et inventaires. Mais nos logiciels s'adressent aussi aux directeurs généraux, financiers et achats en leur permettant de maîtriser les achats et d'avoir accès à des reportings et alertes personnalisés », affirme Matthieu Echalier, Pdg de GAC Technology. Pour ses 140 clients, de la PME au grand compte, GAC Technology collecte tous les mois 20 millions de données auprès des fournisseurs (loueurs, assureurs, pétroliers…), des services de l'Etat, des ressources internes de l'entreprise. Ces données compilées permettent d'établir des analyses fines. « C'est le même progiciel pour chaque client, mais les fonctionnalités s'adaptent aux besoins », précise le Pdg.

Leader sur le marché de la gestion de flottes de véhicules, GAC Technology dispose encore d'une belle marge de progression. « Le marché est loin d'être saturé même s'il y a 5 acteurs historiques. Beaucoup d'entreprises gèrent leurs parcs avec des tableaux Excel et ne suivent pas d'assez près un poste pourtant très onéreux. Nos ventes devraient se développer avec l'arrivée d'une nouvelle génération de DAF et gestionnaires plus tournée vers la digitalisation », analyse Matthieu Echalier.

Avec ses logiciels multilingues et multi-fiscalité, la scale up affiche de vraies ambitions européennes. « Nous avons un collaborateur en Espagne et nous voulons investiguer d'autres pays. Nous ouvrirons sans doute la Belgique cette année et nous regardons les marchés anglais et allemand », fait savoir Mathieu Echalier qui a réalisé une levée de fonds de 800 000 € fin 2017 pour financer ces développements.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer