AccueilEconomieNumérique : GAC Group, éditeur de logiciels lyonnais, vise le leadership européen

Numérique : GAC Group, éditeur de logiciels lyonnais, vise le leadership européen

Adossé sur deux fonds d’investissement depuis fin 2022, GAC Group, éditeur lyonnais de logiciels de gestion de biens et services des entreprises, cible la Belgique, la Suisse et l’Espagne… avant de s’attaquer à l’Allemagne.
Matthieu Echalier a créé GAC Technology en 2007.
© DR - Matthieu Echalier a créé GAC Technology en 2007.

Economie Publié le ,

Tout juste 15 ans après avoir créé à Lyon GAC Technology, éditeur de logiciels de gestion de flottes automobile, Matthieu Echalier a décidé, l’année dernière, d’internationaliser sa démarche entrepreneuriale. Un choix stratégique lourd de sens, qui va nécessiter de mobiliser des fonds et de l’énergie. Pour le mener à bien, il a donc sollicité de nouveaux investisseurs.

"Nos actionnaires d’origine étaient sortants et je devais m’adosser sur des partenaires financiers capables de m’aider à franchir cette marche supplémentaire", explique-t-il. Après avoir validé l’entrée majoritaire de Bpifrance et de NewAlpha Verto au capital de GAC Group, la maison-mère de GAC Technology, au deuxième semestre 2022, Matthieu Echalier est désormais armé pour concrétiser cette ambition.

"Nous avions déjà finalisé des opérations ponctuelles, notamment en Belgique en 2016, mais nous n’arrivions pas à décoller à l’internationale. Nous vendions en fonction des opportunités qui se présentaient et toujours à des filiales de clients français, mais la démarche n’était pro-active. D’ailleurs l’international pèse à peine plus de 5 % dans notre chiffre d’affaires, qui s’est établi à 8,2 millions d'euros en 2022", poursuit-il.

L’Allemagne en ligne de mire pour GAC Group

Un premier pas a été cependant réalisé au mois de juillet 2022, avant l’arrivée de Bpifrance et de NewAlpha Verto, avec l’acquisition de la plateforme de gestion Optima Fleet, en Espagne. La reprise de ce petit éditeur de logiciels, qui occupe une position au cœur de l’association des gestionnaires de flottes dans son pays, est stratégique. Elle donne en effet une légitimité locale à GAC Group, qui a d’ailleurs immédiatement répondu à un appel d’offre.

Auvergne-Rhône-Alpes : les éditeurs de logiciels confirment une forte croissance

Épaulé désormais par un directeur international, le Pdg de GAC Group entend donc doper son activité en dehors des frontières hexagonales. Et si les pistes prioritaires sont actuellement en Belgique, en Suisse et en Espagne, à terme c’est l’Allemagne qui est dans la ligne de mire. Deuxième gros marché européen, avec la France, pour les flottes automobiles, GAC Group devrait l’aborder dès 2024.

Dans le même temps, Matthieu Echalier entend prolonger la dynamique enregistrée en France. Tout d’abord en assurant le développement de son autre filiale GAC RES (Real Estate Software), qui héberge le développement du logiciel Immo Fleet. Mais aussi en impulsant celui de Fleezy, un nouveau logiciel qui permet aux entreprises d’enregistrer, tracer et gérer les biens et services mis à disposition de leurs collaborateurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?