Frontières

L'herbe est plus verte ailleurs. Et ce ne sont pas les dirigeants d'entreprise, qui cartonnent à l'international, qui diront le contraire. Surtout à l'aube de cette quinzaine de l'international pour laquelle les CCI d'Auvergne-Rhône-Alpes mettent les petits plats dans les grands. « Cherchez à l'étranger la croissance qui fait défaut dans l'Hexagone. » Plus qu'un mot d'ordre entrepreneurial, le slogan traduit la réalité des ETI et des PME qui font la course en tête. Paradoxalement, la formule est à sens unique. Du moins si l'on en juge les barrières douanières érigées par l'Union européenne aux réfugiés du Moyen-Orient. Au Moyen Age, les hommes circulaient en toute liberté, alors que les marchandises étaient soumises à des droits et taxes lorsqu'elles transitaient par tel ou tel comté ou seigneurie. Au XXIe siècle, les marchandises circulent librement, pas les individus.

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?