Frontières

L'herbe est plus verte ailleurs. Et ce ne sont pas les dirigeants d'entreprise, qui cartonnent à l'international, qui diront le contraire. Surtout à l'aube de cette quinzaine de l'international pour laquelle les CCI d'Auvergne-Rhône-Alpes mettent les petits plats dans les grands. « Cherchez à l'étranger la croissance qui fait défaut dans l'Hexagone. » Plus qu'un mot d'ordre entrepreneurial, le slogan traduit la réalité des ETI et des PME qui font la course en tête. Paradoxalement, la formule est à sens unique. Du moins si l'on en juge les barrières douanières érigées par l'Union européenne aux réfugiés du Moyen-Orient. Au Moyen Age, les hommes circulaient en toute liberté, alors que les marchandises étaient soumises à des droits et taxes lorsqu'elles transitaient par tel ou tel comté ou seigneurie. Au XXIe siècle, les marchandises circulent librement, pas les individus.

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?