AccueilDossiersTendance chocolatFranck et Romain Boucaud-Maitre, génération chocolat

Franck et Romain Boucaud-Maitre, génération chocolat

Ils portent un héritage et veulent s'inscrire dans la modernité. Les cousins Franck et Romain Boucaud-Maitre, aujourd'hui à la tête de la chocolaterie Voisin, se définissent comme des ambassadeurs de la gastronomie lyonnaise.
Franck et Romain Boucaud-Maitre, génération chocolat
Stéphanie Polette - Franck et Romain Boucaud-Maitre inscrivent Voisin dans la modernité

DossiersTendance chocolat Publié le ,

Des moulages koala bi-goût cohabitent cette année avec les traditionnels œufs de Pâques en chocolat sur les rayons des boutiques Voisin. Packaging aux couleurs acidulées emballent ces nouvelles formes. « Pâques est un formidable moment pour montrer la modernité de Voisin, affirme Romain Boucaud-Maitre. Nous devons proposer des produits traditionnels pour satisfaire notre clientèle lyonnaise, très fidèle, et imaginer des chocolats qui traduisent notre créativité, pour attirer des familles plus jeunes. » Depuis près de 10 ans, les deux cousins préparent, doucement mais sûrement, l’entreprise à suivre l’évolution du marché. « Nous avons fait passer Voisin d’une génération à une autre », confirme Romain Boucaud-Maitre. « Nous devons respecter l’histoire de la maison qui a 120 ans et la faire évoluer », enchaîne Franck Boucaud-Maitre.


Discrets, ils avancent, rénovant les boutiques, les unes après les autres. Lyon Grenette et Lyon Bellecour, en 2015 ; Grenoble et de Lyon Victor Hugo, cette année. « C’est minimum 250 000 € de travaux, financés sur fonds propres », précise Franck Boucaud-Maitre. La fierté, à la lyonnaise, des deux cousins est d’avoir ouvert leur premier point de vente hors de Rhône-Alpes. « Une boutique de 50 m2 a ouvert Boulevard Haussmann début février, se réjouit Romain Boucaud-Maitre. C’est un gros challenge pour nous. Nous sommes les seuls chocolatiers lyonnais à avoir une boutique en propre à Paris. Et avec Pierre Hermé, les seuls labellisés Entreprise du Patrimoine Vivant à Paris. » Ce sésame, décroché courant 2014, reflète l’état d’esprit de la chocolaterie lyonnaise et s’avère un véritable tremplin pour le développement hors de Rhône-Alpes. « Le label EPV garantit notre travail artisanal. »

Foncièrement attachés à l’héritage de leur arrière-grand-père, Joseph Boucaud, ils comptent le fructifier, « sans faire de course au chiffre d’affaires ». La certification de leur travail connaît une résonance à l’international, même s'il ne représente que 5 % du chiffre d’affaires. « Nous venons de signer un contrat au Japon pour approvisionner 5 corners à Tokyo et 10 dans le reste du pays, détaille Romain Boucaud-Maitre. Un partenariat avec un distributeur de caviar nous a ouvert les portes du Moyen-Orient, notamment pour le réseau très fermé des palais. Enfin, depuis octobre 2015, les chocolats Voisin ont intégré les rayons d’une épicerie fine à Moscou. »


Les générations précédentes ont implanté Voisin dans le cœur des Lyonnais. Franck et Romains Boucaud-Maitre veulent aller un peu plus loin. Même s’ils rappellent qu’à Lyon, « Voisin représente 70 % du marché du chocolat de détail ». L’entreprise qui emploie quelque 200 personnes , répartis sur ses 25 points de vente et sa chocolaterie historique de Lyon Vaise, a réalisé 17 M€ de chiffre d’affaires, pour la partie chocolat, en 2015.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?