AccueilEconomieServicesFrédéric Merlin, graine de l’immobilier

Frédéric Merlin, graine de l’immobilier

A 24 ans, Frédéric Merlin est déjà un homme heureux.

EconomieServices Publié le ,

Le président d’Imea Conseil, un cabinet spécialisé en immobilier d’entreprise (vente, location, cession et investissement) vit depuis deux ans de ses deux passions : l’immobilier et l’entreprenariat. La première lui fut transmise par un ami de ses parents, la seconde relève davantage de l’intrinsèque. « Quand j’étais enfant, j’avais monté un petit commerce de bonbons, que je revendais à mes camarades en prenant une marge au passage. Etre mon propre patron, cela a toujours était une évidence pour moi », souligne ce fils d’un entrepreneur de la région « en tuyauterie industrielle ». Bac en poche, à 17 ans, l’étudiant, plutôt studieux, s’engage d’abord dans des études supérieures classiques. Il vise la licence en droit et un master en immobilier. Mais son premier stage, la rencontre avec le terrain et « un semestre à Lyon 3 pendant lequel je me suis bien amusé », le détournent de son premier objectif. Chez Lyon Omnium, il découvre l’immobilier d’entreprise. « J’ai eu le coup de foudre pour cette discipline », assure-t-il. Au point qu’il abandonne fac et longues études pour un BTS en alternance au sein de la structure lyonnaise où il s’investit et apprend les ficelles du métier. « C’est là que j’ai découvert comment faire des affaires en se basant sur la relation humaine, la rencontre et la confiance», poursuit-il. Des valeurs qui collent avec sa personnalité. « Je ne supporte pas l’hypocrisie, le mensonge et la trahison. Dans la vie, en général, et encore moins dans les affaires ».

Quelques années plus tard, le garçon pressé - il a un peu plus de 20 ans - en demande davantage sans trouver l’écho suffisant chez son ancien patron. C’est le déclic. Il démarre sa propre activité, « avec zéro client et zéro réseau », souligne-t-il fièrement. Son âge a-t-il été un problème pour convaincre des clients ? « Au début, je mentais un peu pour gagner en confiance. Mais j’ai toujours eu la chance de faire plus vieux que mon âge, répond-il avec humour. Aujourd’hui, c’est une vraie force. J’ai cette capacité à transformer mes différences en atout ».


…/…

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5158 du 20 juin 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?