Forza Italia !

Forza Italia !
Photo : Michel GODET - Lucas Satori, chef exécutif de la restauration du Marriott Lyon

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

Exit donc le Blue Elephant, un restaurant Thai, et la Brasserie. Aujourd’hui cette dernière a été entièrement transformée en un restaurant italien sous l’enseigne Zucca. Potimarron ou courge en italien. Un titre délibérément de consonance italienne qui augure d’un voyage gourmand transalpin dans un agréable lieu donnant directement sur le parc de la Tête d’or, dans un cadre sobre et moderne. Il est vrai que l’on est loin d’une trattoria napolitaine et de sa chaleureuse décoration, mais l’esprit est là.

Au piano, un jeune Italien pur souche âgé de trente ans, originaire de Parme, mais au parcours dans de belles maisons italienne ou anglaise et à la cuisine déjà bien affirmée. Malgré sa discrétion, le chef sait ce qu’il veut, à commencer par dompter une cuisine par nature exubérante. Tout est fait sur place avecdes produits triés sur le volet, provenant autant que faire se peut d’artisans italiens, pour ne citer que les pâtes, les truffes ou le risotto.

A côté de la carte, la formule de midi (21 € à 2 plats et 27 € à 3 plats) nous a proposé ce jour un joli velouté de panais aux légumes croquants suivi d’un dos de cabillaud à la plancha, sa crème à l’oseille et un original babaaux agrumes-crème vanillée. Les pâtes du jour étant des ravioles à la truffe et au caviar d’aubergines. Un plat très parfumé, généreux, faisant la part belle aux saveurs qui s’expriment dès le plat servi. Très délicat, le tartare de thon rouge est quant à lui largement rehaussé par des tomates séchées prégnantes et pétillantes. Pour sa part, le risotto Zucca s’annonce comme un très beau plat signature, goûteux, généreux, exhaussé par une purée de potiron et une superbe saucisse fraîche au fenouil, servie tranchée.

A la carte également, le nuoro, un carré de cochon rôti sur l’os et sa réduction de vin local Cannonau. Le tiramisu Cosme, avec son savoyard infusé à l’espresso et l’amaretto cachait en son seinun crémeux au chocolat, qui à lui seul vaut le détour.

En très peu de temps, le chef du Zucca a déjà pris ses marques et fera sans doute bientôt parlé de lui, aux côtés de la souriante Kristel Caillère, responsable F & B.

Bonne pioche, Jean-Claude Lavorel !

Lancer le diaporama11 photos

Zucca

70, quai Charles-De-Gaulle - Lyon 6e

Tél. 04 78 17 51 00

Ouvert 7 j/ 7 - Attention : le parking du Marriott est désormais réservé aux seuls clients de l’hôtel

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?